Éco-Business

Délais de paiement: comment sanctionner les mauvais payeurs?

Amine Diouri, Directeur Études & communication chez Inforisk, se prononce sur la question des délais de paiement.

«Demander à une PME de pénaliser une grande entreprise est une très mauvaise idée, commercialement parlant, car cette PME risque de perdre de son chiffre d’affaires. L’idée est de faire intervenir une tierce partie, qui est forcement l’Etat, pour pénaliser le gros client. Après, il faudrait expliquer et parler des modalités opérationnelles, notamment de l’organe qui se chargera de mettre en place ces amendes et par quel moyen. En toute logique, je pense que cela devrait être la Direction générale des impôts, car il faudrait tout de même mobiliser des experts pour vérifier la comptabilité des entreprises et s’assurer qu’elles respectent les délais de paiement. C’est à partir de cette action que sera mise en place la procédure de sanction de l’entreprise «mauvais payeur». Cet amendement est, en effet, une bouffée d’air pour les petites entreprises. Car si l’on décortique le crédit inter-entreprises, qui a atteint les 420 MMDH en 2019, il se compose de 50% de grandes entreprises, 30% de PME et 20% seulement de TPME. Concrètement, ces dernières sont les plus lésées, car elles sont payées à 200 jours et plus. En revanche, pour ce qui est des mauvais payeurs, il faudrait chercher du côté des grandes entreprises et PME (80% du crédit inter-entreprises). Tout est jouable au niveau de l’opérationnalisation de ladite mesure, car il ne faudrait pas seulement se baser sur les bilans. Il faut plus de données factuelles, d’où l’importance des ressources humaines et techniques pour réussir cette procédure». 


Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page