Éco-Business

Croissance organique : Dislog Group accroît son périmètre

Dislog Industries élargit son champ d’action en absorbant «La Marocaine de distribution et de logistique : Dislog». Le groupe industriel marocain devient «Dislog Group» et acte une nouvelle étape de son plan stratégique et organisationnel qui aboutirait vers une IPO en 2024.  

Annoncée il y a quelques mois, la fusion par voie d’absorption de «La Marocaine de distribution et de logistique : Dislog», par Dislog industries, est désormais actée, aboutissant à la création juridique de «Dislog Group». Cette opération est, en effet, le fruit de la consolidation des business units Distribution et Industrie du groupe marocain, piloté par Moncef Belkhayat.

En début d’année, l’acteur national avait annoncé une nouvelle organisation, en adoptant une structure matricielle, autour de trois business units : Food, Non Food et Pharmaceuticals. Ceci s’est concrétisé par la nomination de Ali Tazi, Mehdi Bouamrani et Ghislaine Benlamlih en tant que Vice-Présidents en charge, respectivement, des business units Food (Mars, Kellogg’s, JDE, Aicha, Edita, Dari, Idilia), Non Food (P&G, HMI, Duracell, Braun, BAT) et Pharma & Perfumery (Beirsdorf et Coty).

Après cette organisation, Dislog Group a concrétisé d’autres réalisations stratégiques dans le domaine industriel. Il a ainsi lancé récemment deux nouvelles lignes de production, dédiées au «Papier et couches de bébés», qui répondent aux besoins et aux commandes de ses clients, grâce au «Contract manufacturing» pour des opérateurs comme Fine Hygienics ou d’autres, de renommée internationale.

Grâce à sa vision de «Full service provider» qui intègre, via ses différentes filiales, l’ensemble de la chaîne de valeur, de la production jusqu’au panier de la ménagère, Dislog Group est devenu leader marocain FMCG et Santé, opérant dans les secteurs industriels des détergents, produits nettoyants & eaux de javel, papier, couches bébé, biscuiterie, pharma et dermo-cosmétique, chocolat, biscuiterie et produits alimentaires bio liquides (soupes, sauces et jus). Le Groupe, qui emploie 2.400 personnes, est en charge du développement de 50 marques autour de ses trois Business Units.

Pour rappel, l’acquisition-absorption de Dislog par Dislog Industries, n’aura aucune incidence sur le marché, vu que le groupe familial, contrôlé par le holding personnel de son président, Moncef Belkhayat, détient 99,9% des actions de Dislog et 88% de celles de Dislog Industries. En attendant son introduction en Bourse, prévue en 2024, l’opérateur continue sur son chemin de croissance dans l’objectif de devenir un groupe industriel régional diversifié et développeur de marques.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO
Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page