Éco-Business

Crédit Agricole passe son oral au parlement

Le Crédit Agricole du Maroc (CAM) a passé son oral devant la commission de contrôle des Finances Publiques. 

Reçu sous la coupole, les mardi 9 et mercredi 17 juillet, le CAM a eu à détailler son activité, ses réalisations mais aussi à expliquer les difficultés afférentes à son statut spécifique d’établissement bancaire avec une mission de service public.


Le sujet des récentes recommandations de la Cour des comptes était bien entendu d’actualité. C’est ainsi que les élus se sont accordés sur la nécessité du renforcement de l’institution en tant qu’instrument central de la politique de l’Etat à l’égard des populations rurales. 

Par ailleurs, les représentants de plusieurs groupes parlementaires ont convenu que le CAM devait bénéficier d’une augmentation de son capital et  d’une adaptation des règles prudentielles qui lui sont appliquées pour lui permettre de continuer à accompagner le développement du monde rural et d’assurer la réussite de la stratégie de l’Etat en ce qui concerne le secteur agricole, apprend-on.

Sur le registre financier, la Banque a obtenu les félicitations des élus pour ses performances qui lui ont permis de se positionner au 4ème rang des banques nationales.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page