Éco-Business

Consommation : L’indice des prix stagne

En décembre 2015, l’indice des prix à la consommation a stagné par rapport au mois précédent. Cette stabilité s’explique par la stagnation de l’indice des produits alimentaires et de celui des produits non alimentaires.

Quant aux hausses des produits alimentaires observées entre novembre et décembre 2015, elles concernent principalement les «légumes» avec 1,6%. En revanche, les prix ont diminué de 3,5% pour les «fruits» et de 2,4% pour les «poissons et fruits de mer».

Aussi, les hausses les plus importantes de l’IPC annuel ont été enregistrées à Meknès (2,4%), à Dakhla (2,3%,) à Casablanca, Laâyoune et Guelmim (2%) et à Tétouan (1,8%) et les moins importantes à Fès (0,8%), à Agadir (1%), à Marrakech et Settat (1,1%) et à Rabat, Beni-Mellal et Al-Hoceïma (1,3%).

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu une légère hausse de 0,1% au cours de la même période.


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page