Éco-Business

Automobile. Dicastal Morocco Africa inaugure sa 2e usine à Kénitra

Dicastal Morocco Africa poursuit son développement au Maroc. Le groupe vient d’inaugurer sa deuxième usine de production de jantes en aluminium dans la Zone d’accélération industrielle (ZAI) de Kénitra.

Le groupe Dicastal a inauguré sa deuxième usine de production de jantes en aluminium à Kénitra sous la présidence de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, de Xu Zuo, vice-président de Citic Group et président de Citic Dicastal, et en présence du gouverneur de la province de Kénitra, Fouad M’Hamdi.


Selon un communiqué du groupe, cette usine, dont les travaux de mise en service ont été lancés en novembre 2019, viendra doubler la capacité de production annuelle pour atteindre 6 millions de jantes. Elle porte également l’investissement du groupe à 350 millions d’euros avec la création de 1.250 emplois, dépassant ainsi les objectifs prédéfinis. La nouvelle usine, dotée d’une technologie de pointe, fabriquera des produits premium de haute finition en matière de peinture et une gamme de jantes plus grandes.

Quant à la première usine du groupe, elle tourne à plein régime depuis son inauguration en 2019 et emploie plus de 650 personnes. Moulay Hafid Elalamy a d’ailleurs déclaré, lors de l’inauguration, que ce nouvel investissement témoignait de la résilience du secteur automobile marocain et illustrait la confiance des leaders mondiaux de l’industrie automobile dans la destination Maroc, et son positionnement confirmé en tant que base mondiale compétitive de production et d’exportation.

«La compétitivité du secteur automobile national se voit améliorée par le renforcement de l’intégration locale profonde et la décarbonation de la production par le recours aux énergies renouvelables.» Pour sa part, Badr Lahmoudi, directeur général de Dicastal Morocco Africa, a fait savoir que cette 2e phase, réalisée pendant la crise sanitaire mondiale, n’avait pas été facile à mettre en place.

«Nous avons pu compter sur l’appui du gouvernement marocain pour maintenir le chantier de construction, ainsi que l’activité de production, en prenant toutes les précautions nécessaires pour la sécurité sanitaire de l’ensemble de nos collaborateurs.» Pour finir, il a indiqué que le Maroc avait démontré son potentiel grâce à la qualité de ses compétences et de ses infrastructures et avait su gagner la confiance du groupe, l’amenant ainsi à acquérir un foncier de 14 hectares supplémentaires dans la Zone d’accélération industrielle (ZAI) de Kénitra pour l’élargissement de ses activités.

Le groupe compte, en outre, y installer ses futurs projets de pièces automobiles, à savoir des produits dédiés au châssis et au moteur, contribuant à augmenter la valeur ajoutée de l’industrie automobile localement. Dans une perspective de développement durable, le groupe projette de mettre en place un poste de haute tension afin d’augmenter l’efficacité énergétique et de favoriser l’utilisation d’énergie renouvelable. Ce projet, d’un montant global de 60 MDH, sera réalisé en collaboration avec l’ONEE. «Le groupe vise ainsi à consolider ses acquis et à mettre en place une stratégie de développement humain, en collaboration avec ses équipes en Chine, afin d’accompagner les talents et les compétences marocaines», conclut le communiqué.

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page