Éco-Business

Agadir/Cité de l’innovation : 29 startups déjà installées

La Cité de l’innovation Souss-Massa abrite actuellement 29 startups, après le lancement de l’appel à manifestation d’intérêt en septembre 2019. Le budget de fonctionnement est assuré par la Région à hauteur de 1 MDH/an, sur une durée de cinq ans.

Près d’une année après son inauguration par le roi Mohammed VI, le 6 février 2020, à Agadir, dans le cadre de la déclinaison régionale du Plan d’accélération industrielle (PAI), la Cité de l’innovation Souss-Massa a accueilli 29 startups et structures entrepreneuriales. L’appel à manifestation d’intérêt lancé en septembre 2019 était destiné aux porteurs de projets innovants, étudiants-chercheurs, enseignants-chercheurs et entreprises innovantes ayant moins de cinq ans d’existence. À cela s’ajoute l’installation de trois clusters, en l’occurrence Agadir Haliopôle, Agrotech et Logipôle, en plus de deux structures d’accompagnement, notamment le Réseau Entreprendre-Agadir et l’Association Initiatives Souss-Massa. Le projet a nécessité une enveloppe de 42 MDH hors fonctionnement, dont 17 MDH sont financés par le Conseil régional Souss-Massa. Le budget de fonctionnement de la Cité de l’innovation mobilise 5 MDH. En termes de gestion, c’est la société Moroccan Information Technopark Company (MITC) qui se charge actuellement de la gestion de l’espace incubateur et de la pépinière pour accueillir les startups innovantes, en plus de l’espace de transfert de technologique et les espaces dédiés aux entreprises souhaitant établir des partenariats en matière de R&D. La durée de la gestion a été fixée à cinq ans. C’est pourquoi, sur la base du montant de 5 MDH alloué par la région pour le fonctionnement, le Conseil régional s’est engagé à verser 1 MDH/an en faveur de la Cité de l’innovation pour permettre la diminution de la valeur locative au profit des structures installées dans la cité.


Partenariat multiple
La Cité de l’innovation est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Économie et des finances, le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, le Conseil régional Souss-Massa, l’université Ibn Zohr, ainsi que MITC (société de gestion du Technopark). En vertu de la convention de financement de ce projet, 15 MDH ont été mobilisés par le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique pour l’équipement des centres R&D et des plateformes technologiques, et une autre enveloppe de 15 MDH par le ministère de l’Éducation nationale pour l’équipement scientifique. Le reste, à savoir 12 MDH, a été mobilisé par le Conseil régional Souss-Massa hors fonctionnement pour le réaménagement des locaux, y compris la réalisation des études. La Cité de l’innovation a été réalisée dans un bâtiment préexistant (ancienne ENSA) de l’université Ibn Zohr d’une superficie de 4.900 m². Le coup d’envoi des travaux d’aménagement a été donné en février 2019. La Cité de l’Innovation Souss-Massa a permis à la Région de se doter d’une infrastructure d’accueil technologique, favorisant l’entrepreneuriat et la création de startups innovantes à travers le processus d’incubation, la valorisation des résultats de la recherche scientifique au profit des secteurs économiques et des écosystèmes industriels régionaux, le transfert technologique et le rapprochement entre les entreprises et les structures de R&D. Ce projet dispose aussi d’un incubateur d’entreprises et de startups, ainsi que d’un Centre de recherche et de développement abritant divers laboratoires dédiés : «Identification et analyse des entités naturelles», «Biotechnologie et santé», «Analyse des résidus», «Changement climatique et développement durable», «Eaux, énergie et énergies renouvelables» et «Industrie LAB».

Le Technopark opérationnel début 2021
Outre la Cité de l’Innovation, la déclinaison régionale du PAI a prévu la réalisation d’un Technopark destiné aux PME et aux startups du secteur des technologies de l’information et de la communication. Les travaux de ce projet qui s’étend sur 9.757 m2 sont déjà finalisés. Avec une capacité d’accueil de 100 entreprises, l’ouverture du Technopark est prévue durant le premier trimestre 2021. La Région a contribué à sa réalisation à hauteur de 64 MDH. La Chambre régionale de commerce, d’industrie et des services Souss-Massa a mobilisé l’assiette foncière support de ce projet, d’une valeur de 5 MDH. Il fait partie de son complexe multiservices, au quartier Tilila, Bab Al Madina à Agadir. À l’instar de la Cité de l’innovation, la convention de gestion du Technopark Souss-Massa a déjà été signée. Le projet sera géré par la société de gestion Moroccan Information Technopark Company. 

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page