Opinions

Vous avez dit transparence ?

La HACA vient d’accorder deux autorisations de lancement de chaînes télé à un groupe média marocain. C’est une bonne nouvelle que l’on attend depuis des années, dans un champ audiovisuel fermé, chasse gardée de trois chaînes télé. Je ne parle pas des pseudo-chaînes de la TNT qui se passent de tout commentaire. Maintenant, la manière avec laquelle ont été annoncées les nouvelles chaînes laisse perplexe. Cela fait des années que des porteurs de projet, et non des moindres, manifestent leur intérêt quant au lancement de chaînes télé hertziennes, mais la HACA faisait la sourde oreille. On sait pertinemment qu’elle le fait afin de sauvegarder la manne publicitaire allouée aux trois chaînes que sont 2M, Al Aoula et Medi1 TV. Un gâteau qui ne souffre aucun nouveau partage, avec l’éventuelle entrée de nouveaux opérateurs. Les trois chaînes largement déficitaires ne seraient pas prêtes à être challengées. Les Inspirations ÉCO, voulant en savoir davantage sur le dossier – notamment les circonstances des nouvelles attributions des licences – s’est heurté à une opposition très peu élégante. Pourquoi deux bénéficiaires seulement ? Quels sont les critères d’octroi de ladite licence ? Pourquoi aucun appel à manifestation d’intérêt n’a-t-il été officiellement annoncé ? Des questions qui demeurent en suspens, ayant une seule réponse évasive selon laquelle d’autres dossiers seraient en cours d’étude. La HACA est une institution de régulation et de contrôle censée exiger de la transparence mais qui, curieusement, ne s’y soumet pas ! Une attitude qui ne ferait qu’exacerber les suspicions autour d’une telle opacité.


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page