Opinions

Reforme du secteur de l’éducation nationale : Benmoussa appelle à une mobilisation collective

Parce que ce n’est pas seulement une question de droits à défendre, mais aussi d’obligations à remplir, la dernière lettre adressée par le ministère de l’Éducation au corps enseignant rappelle, qu’en toile de fond de la réforme du secteur et du dialogue social, la priorité majeure ne saurait être autre que celle de l’intérêt des apprenants et leur droit à l’éducation.

Le département de tutelle promet de lever le voile, dans les prochaines semaines, sur la feuille de route devant orienter la réforme de l’écosystème éducatif. Des concertations sont aussi annoncées pour associer les enseignants à ce chantier stratégique. Une manière, pourrait-on dire, de barrer la route à une éventuelle levée de boucliers une fois que la machine sera enclenchée. Chakib Benmoussa ne manque pas de mettre l’accent sur «la main tendue» par son ministère aux enseignants qui «se considéraient lésés», afin de les appeler à s’inscrire dans la voie du dialogue. Le ministre souligne que le processus du dialogue est «encore ouvert», mais urgence de la réforme oblige, la tutelle attendra-t-elle que les courants encore frileux à s’y engager changent d’avis ? Rien n’est moins sûr, car l’acuité de la remise à niveau de l’école prend chaque jour de l’ampleur.

Pour l’instant, Benmoussa tempère, mais pour combien de temps encore ? L’invitation est d’ailleurs lancée aux contractuels pour passer le cap de la qualification professionnelle, en vue de se donner des chances d’accéder à la titularisation et au processus de promotion. Et, de manière globale, si le ministre de tutelle a adopté un ton fédérateur et positif pour formuler sa lettre, l’on perçoit aisément en filigrane un appel au corps enseignant à considérer à sa juste mesure l’enjeu de la réforme. Elle est stratégique et cruciale, pour la construction du développement escompté. Forcée ou consentie, la mobilisation en faveur de la réussite de la réforme sera donc générale.

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page