Opinions

Édito. Diplomatie fiscale

Ce sont de véritables prouesses que réalisent les équipes de l’administration fiscale. Après avoir battu le record absolu en recouvrant 14 MMDH au titre des vérifications des comptes en 2023, voici qu’elles ont commencé à exporter leur savoir-faire en la matière.

Gros pourvoyeur de Casques bleus pour les missions de l’ONU, le Maroc fait également valoir son expertise en matière de contrôle fiscal dans le monde. Une diplomatie fiscale qu’il exporte jusqu’au Sri Lanka où se trouve actuellement un groupe d’inspecteurs des impôts pour aider au renforcement des capacités de l’administration des impôts sri-lankaise.

Ils apportent leur savoir-faire sur les techniques de contrôle fiscal, des prix de transfert et des accords préalables sur les prix de transfert. Triées sur la base d’un processus de mise en concurrence, les équipes de l’administration des Impôts n’en sont pas à leur premier coup d’essai puisqu’elles participent à ce programme pour la sixième année consécutive.

En 2019 déjà, elles ont aidé leurs homologues camerounaises à maîtriser le process de contrôle des banques et des organismes de financement. Et en 2022, elles ont également accompagné le fisc sénégalais dans l’optimisation du contrôle des établissements bancaires. Autant dire que les contrôleurs fiscaux marocains se sont taillés une excellente réputation en Afrique concernant leur expertise pour démasquer les montages d’évitement de l’impôt dans les entreprises relevant du secteur financier.

Moulay Ahmed Belghiti / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page