Opinions

Digital: Le meilleur est encore à venir

Non, le digital n’est pas un effet de mode ! Le temps nous l’a démontré et la crise sanitaire est venue confirmer cet état de fait, n’en déplaise aux plus réticents d’entre nous à opter pour les formalités digitalisées. L’on a en effet toujours peur du contact avec la machine et l’on craint encore par moment les couacs informatiques, au point que la dynamique a pris du temps à prendre chez le client marocain.

Or, le secteur bancaire a su saisir l’opportunité de la Covid pour prouver sa résilience et son aptitude à accélérer sa mue technologique pour faciliter l’expérience client tout en sécurisant les mécanismes bancaires et la protection des données. L’offre bancaire 4.0 n’a, aujourd’hui, pas grand-chose à envier à celles disponibles sous d’autres cieux. Et même s’il reste encore quelques rodages et perfectionnements à accomplir sur certains aspects, l’effort fourni par le secteur dans le sens de l’inclusion financière est pour le moins honorable. Dopé par le succès fulgurant de l’e-commerce, depuis l’avènement de la pandémie, le dynamisme du digital banking a nécessité un travail acharné au sein des groupes bancaires, qui ont mis le paquet d’un point de vue financier, pour se positionner sur le marché dans la perspective d’une effervescence digitale première de son genre chez nous. Car le meilleur est encore à venir en matière de digitalisation.

Les premières remontées du marché avaient permis de noter qu’une personne sur 5 au Maroc entend continuer à recourir plus souvent aux sites internet et aux applications mobiles des banques, même après la crise. Cette proportion grimpera certainement dans quelque temps, une fois que le consommateur aura pris goût aux plaisirs du banking virtuel. Aux banques maintenant de se dépasser pour rivaliser dans l’innovation et la diversité des produits!

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page