Opinions

Aït Taleb: un ministre attendu au tournant

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

EDITO. De tous les ministres que compte le nouveau gouvernement, Khalid Aït Taleb fait partie de ceux qui ne ressentiront certainement pas le privilège des «100 jours de grâce». Le ministre de la Santé reconduit est dans la continuité de son précédent mandat et, plus encore, il n’a aucune minute à perdre eu égard au poids stratégique du portefeuille dont il a la charge. La petite semaine d’interruption de son travail à la tête de la Santé passée, il lui faut à présent reprendre là où il s’était arrêté pour aller négocier des fonds qui lui permettraient d’assurer sur les chantiers qui l’attendent.

Le point positif est que le gouvernement qu’il rejoint accorde un grand intérêt aux problématiques de la Santé dans le programme de sa mandature. Pour autant, tel que l’a toujours défendu Aït Taleb, les plaies de la Santé ont besoin d’un budget plus conséquent pour être soignées et la réforme du secteur, qui est sur les rails, a besoin de plus que de l’ambition pour être concrétisée. Voilà donc où réside le nœud gordien du sujet ! Améliorer les conditions de travail du personnel de la Santé, tracer enfin une carte sanitaire à la hauteur des besoins et des prescriptions du Nouveau modèle de développement, offrir au citoyen une prestation de santé respectant sa dignité et ses moyens… toutes les mesures tracées dans l’ambitieuse stratégie déroulée par Aït Taleb, il y a quelques mois, nécessitent une marge plus large dans les finances publiques.


Le privé contribue, tout de même, à quelque peu équilibrer la donne, pourrait-on dire. Or, deux points méritent d’être relevés à ce niveau. Le premier est que la Santé est, d’abord, un service public dû au citoyen qui ne saurait être remplacé par la prestation privée. Le second fait est que bien des leçons doivent être tirées de l’expérience de notre pays dans la libéralisation de l’éducation. Répéter les mêmes erreurs serait doublement chaotique !

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page