MDJS

Le PSG en quête du successeur de Fly Emirates

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le Paris Saint-Germain cherche un nouveau sponsor maillot pour la saison prochaine. Le club français espère récupérer bien plus que lors de son précédent partenariat avec Fly Emirates.


Au Paris Saint-Germain, l’ère Fly Emirates sera bientôt révolue. La compagnie aérienne de Dubaï, qui versait chaque année entre 25 et 30 millions d’euros aux champions de France en titre, ne sera plus le sponsor maillot du club de la capitale à compter de la saison prochaine. C’était pourtant le cas depuis 2006, ce qui fait de Fly Emirates un sponsor historique du club. Mais le PSG, qui ne doit négliger aucune source de revenu pour rester dans les clous imposés par le fair-play financier, compte récupérer un joli pactole avec son sponsor maillot, une somme que Fly Emirates n’était visiblement pas disposée à verser.

Selon L’Équipe, les dirigeants parisiens espèrent obtenir un contrat à plus de 60 millions d’euros, soit environ ce que verse la marque Chevrolet pour s’afficher sur les maillots de Manchester United. Qatar Airways était pressentie pour succéder à Fly Emirates, mais le PSG craint que l’UEFA ne tique un peu en le voyant s’associer avec un sponsor qatari. Pour se vendre, le PSG compte bien évidemment sur sa star, Neymar, qui a pu mesurer lors du Trophée des champions que sa cote de popularité restait intacte auprès du public asiatique malgré une Coupe du monde en demi-teinte.

Le PSG espère aussi surfer sur le succès de l’équipe de France au Mondial et notamment sur la nouvelle dimension prise par Kylian Mbappé. C’est un dossier important pour les dirigeants parisiens, qui espèrent installer leur club à la hauteur des géants du continent, comme le Real Madrid et le FC Barcelone. À tous les niveaux. Le PSG ne volera plus Emirates donc. La compagnie aérienne de Dubaï a confirmé à l’AFP qu’elle n’allait pas prolonger, «d’un commun accord», le contrat qui la lie au club parisien, dont elle sera le sponsor maillot jusqu’au 1er juillet 2019. «D’un commun accord, nous ne renouvellerons pas notre contrat avec le PSG, a expliqué un porte-parole à l’AFP. Ce partenariat a profité à Emirates qui a renforcé sa présence pas seulement en France mais aussi en Europe et dans d’autres nations de football». Le PSG cherche un partenaire prêt à payer 60M€ par saison. À un tel prix, difficile d’imaginer une entreprise française mettre son nom sur les poitrines parisiennes. D’où des recherches à l’international. L’image du club progresse de manière très nette depuis un an. L’annonce de la signature à Paris de la jeune footballeuse chinoise Wang Shuang a généré en une heure plusieurs millions de vues sur les réseaux sociaux chinois. La marque PSG est en train de prendre une nouvelle dimension aux confins du sport et de la mode.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page