Maroc

Zones logistiques : plusieurs schémas régionaux actualisés

Six régions sont concernées par la mise à jour des schémas d’orientation des zones logistiques. Au total, 21 nouvelles zones seront aménagées sur une superficie de 1.089 ha.

Avec une croissance moyenne annuelle de 5% en termes de création d’entreprises opérant dans la logistique, la stratégie nationale de ce secteur devra avoir le souffle long pour accompagner les 2.000 entreprises concernées. Le dernier rapport parlementaire élaboré par la Commission des infrastructures au sein de la première Chambre montre en effet que l’activité logistique a pu résister à la crise au cours de cette année. Le rôle de l’État a été crucial dans l’élaboration de six plans d’orientation, en attendant que la deuxième phase de planification touche les régions Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’Oriental, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab.


«Le processus de couverture des zones logistiques en documents d’urbanisme a, jusqu’à présent, permis d’intégrer 1.582 ha», précise le bilan remis aux députés. Casablanca-Settat et Fès-Meknès devancent largement les dix autres régions, avec respectivement 845 ha et 232 ha.

Le gouvernement s’est engagé dans ce registre à «adopter les premières tranches pour sept projets de zone logistique en vue d’un déploiement effectif sur une surface de 163 ha», souligne le rapport parlementaire. L’avancement des projets initiés se limite, jusqu’à présent, au lancement des appels d’offres pour les travaux d’aménagement, après que toutes les étapes administratives ont été finalisées. C’est essentiellement le cas de la zone logistique du sud de la ville d’Aït Melloul, qui s’étend sur 45 ha et qui proposera une nouvelle gamme de services logistiques. Pour d’autres projets importants, comme celui de la zone de Ras El Ma, le bilan indique que les études techniques n’ont toujours pas pris fin, sachant que la Commission régionale unifiée d’investissement a validé le projet. «Il faudra avoir l’aval de la région pour obtenir une dotation de 100 MDH destinée au financement du projet et passer ensuite à la procédure relative au foncier», indique le rapport de la Commission des infrastructures de la Chambre des représentants.

La mise à niveau des PME est prioritaire
Jusqu’à fin septembre 2020, 48 demandes ont été émises par les opérateurs en vue de bénéficier du programme de mise à niveau des PME opérant dans le secteur. Depuis le lancement de ce programme, 226 entreprises ont pu accéder au financement, avec plus de 50 MDH mobilisés. L’État devra lancer «les études d’impact de ce programme sur les entreprises bénéficiaires au cours des trois dernières années», souligne le plan d’action du gouvernement. Pour le segment de la compétitivité, les filières qui ont focalisé les efforts concernent la distribution locale et les produits de construction. Par ailleurs, des unités pilotes d’export, soumises aux normes internationales du transport des produits périssables, ont été dotées de leur cahier des charges. Des études ont également été menées afin de mettre en place des services logistiques de manière numérique. Cette année, l’Exécutif a pu préparer des contrats d’application pour l’amélioration de la compétitivité des secteurs agricole et énergétique. 

Le plan d’action régional de 2021

En plus de la poursuite du programme national de formation dans les métiers de la logistique, qui s’étend jusqu’à 2024, un système de labellisation des opérateurs sera lancé l’année prochaine, assorti d’une volonté d’encouragement de l’intégration. L’État s’est également engagé à enclencher les premiers plans régionaux des centres routiers, dont un qui couvrira la région de Marrakech-Tensift. Parmi les actions projetées, figure la réalisation des études architecturales et techniques relatives à l’aménagement de la première tranche des projets logistiques régionaux, sachant que les travaux commenceront en 2021 pour les zones logistiques d’Aït Melloul, Kénitra et Ras El Ma. Les procédures d’apurement du foncier sont également prioritaires.

Younes Bennajah / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page