Maroc

Zones logistiques : le schéma directeur renforcé à Fès-Meknès (DOCUMENT)

L’Agence marocaine de développement de la logistique a bouclé sa nouvelle version du schéma directeur des zones logistiques pour la région Fès-Meknès.

Dans le cadre du déploiement de la stratégie nationale pour le développement de la compétitivité logistique dans la région Fès-Meknès, l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) a bouclé sa nouvelle version du schéma directeur des zones logistiques pour ce territoire. Le document a été récemment validé par les membres de la commune de Fès. Il élabore une planification régionale pour sécuriser l’accès au foncier et contribuer au développement de ces zones. Afin de répondre aux besoins des opérateurs du secteur, les plateformes proposées peuvent être destinées à une ou plusieurs activités, à savoir, les activités de distribution, agro-commerciales, céréales, conteneurs et les activités relatives aux matériaux de construction.

Dans le cadre de ce programme, la ville de Fès bénéficiera de deux zones logistiques. Une première sera installée à Ras El Ma, près de l’axe autoroutier, et une seconde à Bensouda, sur la voie ferroviaire Casablanca-Oujda. Pour la zone logistique de Ras El Ma, qui nécessitera une enveloppe de 300 MDH, elle sera étalée sur 100 hectares, dont 20 hectares seront dédiés aux activités relatives aux conteneurs, 40 hectares aux activités de distribution, 3 hectares aux activités relatives aux céréales et 27 hectares aux activités relatives aux matériaux de construction. S’agissant de la zone de Bensouda, elle sera étalée sur 33 hectares, dont 20 hectares dédiés aux activités de distribution et 10 hectares aux conteneurs. La province de Meknès, elle, va également bénéficier de deux zones logistiques (Sidi Slimane Moul Lkifane et l’agropole de Meknès). La zone logistique de Sidi Slimane Moul Lkifan s’étalera sur 92 hectares, dont 43 hectares réservés aux activités de distribution, 45 hectares aux activités relatives aux matériaux de construction et 4 hectares aux activités relatives aux céréales.

Pour ce qui est de la zone de l’agropole de Meknès (63 hectares), 41 hectares seront affectés aux activités agro-commerciales, 17 hectares à la distribution et 5 hectares aux conteneurs. La commune de Kander Sidi Khyar aura également sa zone logistique. Sur les 33 hectares que compte cette zone, 29 bénéficieront aux activités agro-commerciales et 4 hectares à la distribution. Une zone sera réalisée par ailleurs à Taza sur 27 hectares, et une autre à Mejat (17 hectares). Avec ces différents projets, l’AMDL a mis en place les démarches d’identification et de structuration des premiers projets de zones logistiques dans la région de Fès-Meknès. Ouvertes à l’investissement privé et public et destinées à abriter les différents opérateurs du secteur, ces zones logistiques seront dotées d’une infrastructure logistique moderne constituée de composantes immobilières de qualité et adaptée aux activités économiques de la région. Les zones seront aménagées en deux espaces, à savoir des espaces logistiques (parc logistique nouvelle génération, parc PME/PMI et stockage intermédiaire, grandes parcelles pour activités logistiques spécifiques, stockage et commercialisation des matériaux de construction) et un deuxième type d’espace pour les services (Centre routier, pôle d’accueil et de services aux personnes et aux entreprises et une parcelle dédiée au centre de formation).

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page