Maroc

Zone touristique Anchor point : 3,3 MDH pour l’aménagement de la 2e tranche

La Société de développement régional touristique (SDRT)  de Souss-Massa vient de confier la seconde tranche des travaux de cette zone touristique. Le montant de cette deuxième tranche est fixé à hauteur de 3,3 MDH en faveur de la société STROA SARL.  

Après le lancement de l’aménagement de la 1re tranche de la zone touristique de la Pointe des Ancres (Anchor Point en anglais), un spot de surf situé à proximité de l’ancienne madrague de Taghazout (Madraba), la Société de développement régional touristique (SDRT) de Souss-Massa, qui est en le maître d’ouvrage, vient de confier la seconde tranche des travaux. Le montant de cette deuxième tranche est fixé à hauteur de 3,3 MDH en faveur de la société STROA SARL qui est l’offre la moins-disante à l’issue de l’achèvement, le 26 décembre 2022, des travaux de la commission d’appel d’offres.

Dans le détail, les travaux à exécuter au titre du présent marché comprennent, d’une part, les installations de chantier, la déviation et la signalisation provisoire, la démolition des ouvrages existants, et, d’autre part, les travaux de terrassement et corps de chaussée, ainsi que la construction des ouvrages d’art en béton armé. Le délai global d’exécution de la totalité des travaux et fournitures relatifs au marché, y compris le repliement des installations de chantier et la remise en état des terrains et des lieux, est fixé à 4 mois selon la SDRT.

Réalisée sur un terrain forestier au nord de Taghazout, l’aménagement de la 1ère tranche de la zone touristique d’Anchor Point à la Commune de Taghazout a été confiée, le 30 novembre 2021, à hauteur de 21,2 MDH TTC par la SDRT Souss-Massa, à un groupement conjoint de deux sociétés.

La zone couvrira une superficie globale de 56 ha
Il va sans dire que les travaux qui ont été lancés portent sur la réalisation des voiries et réseaux divers avec la déviation de la route actuelle et le déplacement du giratoire menant vers cette zone au départ de la voie de contournement de Taghazout. Au total, l’aménagement de la nouvelle zone touristique d’Anchor Point couvrira une superficie globale de l’ordre de 56 hectares.

Cette superficie inclut aussi les routes, la nouvelle promenade couvrant cette zone de Taghazout, en plus de la façade maritime étalée sur 1.948 mètres. Quant à l’enveloppe budgétaire globale consacrée à l’aménagement de cette zone touristique, elle est fixée à 56 MDH, dont 40 MDH mobilisés par les partenaires publics au titre des années 2022 et 2023.

Il s’agit aussi de 20 MDH alloués par le Conseil régional Souss-Massa, en plus de 15 MDH par la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) et 5 MDH qui sont accordés par la commune rurale de Taghazout. Le reste, à savoir 16 MDH, sera mobilisé par les futurs investisseurs. Outre la mobilisation de ce montant d’investissement par les acteurs publics, les futurs investisseurs au sein de ladite zone devront aussi payer les redevances annuelles liées à l’occupation temporaire du domaine forestier.

La création de 670 lits supplémentaires
En vertu du Schéma directeur d’aménagement urbain (SDAU), la zone ouverte à l’accueil des projets touristiques dans cette zone couvre l’équivalent de 32 hectares. 20 hectares seront dédiés à l’implantation des projets écologiques et 12 hectares aux différents équipements, notamment les routes et les espaces verts… Ladite zone projette aussi l’amélioration de la compétitivité de l’offre touristique au niveau de la localité de Taghazout avec la création de 670 lits supplémentaires à travers la réalisation de 4 surf lodges, 2 éco cabanes à location, 3 hôtels ainsi que 3 surf school & hotels et un skate park hôtel.

La zone offrira aux futurs investisseurs des parcelles équipées avec un cahier des charges régi par le CRI de la région afin d’accueillir leurs projets touristiques et booster les sports de glisse en général et l’activité de surf en particulier.

Outre l’aménagement de la zone ouverte dédiée aux investissements touristiques, le programme d’investissement inclus aussi l’aménagement des équipements et infrastructures intérieures et extérieures, notamment les accès et les voiries, le réseau d’assainissement, d’eau et d’électricité, les dalots et l’éclairage public ainsi que la réalisation de la signalétique du projet. Le programme comprend aussi l’aménagement et l’équipement de la plage de l’ancienne madrague de Taghazout.

A l’instar du projet d’aménagement de la corniche de Tagahzout en cours de réalisation, c’est la SDRT qui se charge aussi de la mise en place de ce projet conformément à la convention paraphée, en avril dernier, d’une durée de trois ans. Il va sans dire que l’ensemble des contributions des partenaires publics et privés seront versées dans le compte de la SDR tourisme, alors que le CRI de la région Souss-Massa se chargera de la commercialisation et la promotion des parcelles.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page