Maroc

Youssoufia : la province met le paquet pour soutenir la scolarisation en milieu rural

L’accès à la scolarité  est une priorité dans la province de Youssoufia. Un budget de 84 millions de DH est mobilisé à cet effet dans le cadre de la 3e phase de l’INDH.

Une enveloppe de 84,4 MDH a été mobilisée dans le cadre de la 3e phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour soutenir et promouvoir la scolarisation en milieu rural dans la province de Youssoufia. De fait, le secteur de l’éducation et de l’enseignement bénéficie d’un intérêt particulier de la part de l’INDH. Cela se traduit dans le programme «Impulsion du capital humain des générations montantes» qui s’appuie sur trois axes majeurs orientés, de manière directe, vers le soutien et le développement de ce secteur : l’enseignement préscolaire, le soutien scolaire et le renforcement et la promotion de l’épanouissement des enfants et des jeunes. Ainsi, la province de Youssoufia a bénéficié d’une série de projets, dans le cadre de cette étape de l’Initiative, portant essentiellement sur l’investissement dans la qualité de l’enseignement, la promotion de la scolarisation et l’atténuation des disparités territoriales.

Préscolaire : de nouvelles unités  programmées en 2022-23
Concernant l’enseignement préscolaire, il a été procédé à la programmation de 133 unités du préscolaire, et ce, au titre des années 2019, 2020 et 2021, pour un montant total de 46,34 MDH, selon les données de la Division de l’Action sociale (DAS) relevant de la province de Youssoufia, qui précise que les études sont en cours pour la construction de 21 unités programmées au titre de l’année scolaire 2022-2023. Et la DAS de la province de Youssoufia de poursuivre que le nombre d’enfants bénéficiaires de ces unités, au titre de l’année scolaire actuelle (2021-2022), s’élève à 1.391. S’agissant des Maisons de l’étudiant et de l’étudiante (Dar Talib et Talibate), l’intervention de l’INDH a nécessité la mobilisation d’un montant budgétaire de 2 MDH pour l’aménagement et la mise à niveau de Dar Talib à Chemaiaa, outre l’octroi d’une subvention au profit des associations ayant la charge de la gestion de ces unités d’accueil et d’hébergement. En ce qui concerne le soutien scolaire, il a été procédé au lancement d’une première opération, au titre de l’année scolaire 2020-2021, au profit de 8.000 élèves, outre l’identification de quelque 3.500 autres pour bénéficier de ce programme pour l’année en cours, et dont la mise en application est assurée en partenariat avec l’Association provinciale d’amélioration de la qualité de l’offre éducative, et la direction provinciale de l’Éducation, du préscolaire et du sport. Cette opération de soutien scolaire porte aussi sur l’offre de cours au profit des élèves inscrits dans des niveaux certifiants, outre le fait qu’il a été procédé à l’accompagnement des élèves dans la phase d’orientation, par des cadres spécialisés, et à l’organisation de campagnes médicales ciblant les élèves des établissements d’enseignement primaires souffrant de problèmes de vue, note la même source, faisant savoir, dans ce sens, que 2.195 élèves ont bénéficié de lunettes de correction.

Lancement d’activités pédagogiques
Par ailleurs, il est prévu, au cours de cette année, l’organisation de consultations au profit des élèves souffrant de difficultés auditives, et ce, dans l’optique de mettre à leur disposition des appareils auditifs. S’agissant des Centres d’épanouissement des jeunes, auxquels a été alloué un montant de l’ordre de 6,9 MDH, il a été procédé à la mise à niveau et à l’équipement du Centre culturel de la ville de Youssoufia, en partenariat avec le Conseil provincial, la commune territoriale de Youssoufia et l’Association «Ajial», pour un montant de 560.000 DH. De même, le Centre «Assmahane El Ouafi pour l’épanouissement pédagogique et artistique» a bénéficié de travaux de mise à niveau et d’équipements, outre la production de contenus numériques et l’organisation d’activités informatiques, et ce, en partenariat avec la Direction provinciale de l’Éducation et l’Association provinciale pour l’amélioration de la qualité de l’offre éducative, pour un montant total de 600.000 DH. Dans le même sillage, il a été procédé à l’aménagement et à l’équipement de 18 espaces dédiés à la lecture, pour un montant de 1.5 MDH, la construction et l’équipement d’une bibliothèque de proximité au centre de la commune territoriale d’Ighoud (3,7 MDH), outre l’équipement de deux salles multimédia au sein de l’établissement scolaire Radi Slaoui (500.000 DH). Enfin, en ce qui concerne les cours de soutien et de renforcement des connaissances en langues étrangères au profit des élèves, il sera procédé à leur lancement, en mars prochain, au niveau de huit établissements scolaires, pour un montant de 400.000 DH.

Sami Nemli avec MAP / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page