Maroc

Véhicules d’occasion : Kifal Auto étoffe ses activités

Le financement fait désormais partie intégrante de l’offre de Kifal Auto. En plus de l’activité achat et vente des véhicules d’occasion, la startup marocaine permet à ses clients de profiter d’offres de financement avantageuses. 

Kifal Auto, la startup marocaine de technologie automobile, entend participer à la dynamique du secteur des véhicules d’occasion. Elle recentre ainsi son offre en facilitant au consommateur marocain l’achat d’un véhicule d’occasion, grâce à un paiement en plusieurs tranches, dans un contexte de repli des ventes du neuf en 2022.

La marketplace, qui offre une expérience d’achat et de vente de la voiture d’occasion, et qui accompagne de bout en bout la certification de véhicules, passe à la vitesse supérieure en proposant de nombreuses options de financement grâce à différents partenariats. Nizar Abdallaoui Maane, PDG et fondateur de Kifal Auto, affirme que «depuis le lancement de l’entreprise, en octobre 2022, nous constatons une très forte demande qui confirme le besoin lié au contexte actuel. Lors du seul mois de décembre, nous avons reçu près de 4.000 demandes de financement sur notre plateforme». Faut-il le rappeler, le contexte du marché automobile n’est pas au mieux de sa forme.

Selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves sont en repli de 8% par rapport à l’année 2021. Une baisse qui s’explique, notamment, par des ruptures dans la chaîne d’approvisionnement et une hausse des prix de vente, rendant, en conséquence, le coût de la mobilité plus important et l’acquisition d’un véhicule d’occasion plus intéressante que par le passé. Prenant en compte la morosité de ce marché, Kifal Auto propose – en plus des achats au comptant, historiquement dominants sur le segment – la possibilité d’acheter un véhicule d’occasion avec différentes options de financement, allant de 12 à 84 mois. Cela à travers différentes formules telle que le crédit consommation non affecté, le crédit automobile d’occasion avec une carte grise barrée ou encore la Mourabaha avec les banques participatives. Pour ce faire, la startup a noué plusieurs partenariats avec les acteurs financiers de la place, de manière à ce que le client n’ait qu’un seul interlocuteur, tout en ayant plusieurs solutions de financement, selon son besoin et le véhicule qu’il souhaite acquérir.

Les avantages de l’offre
Kifal Auto se targue d’être le premier acteur à proposer une expérience entièrement digitale et à donner la possibilité d’effectuer toutes les démarches en ligne, de la simulation à la validation du crédit, en passant par la collecte des documents. La startup cite l’exemple de son partenaire BMCI, avec lequel elle va donner au client la possibilité d’obtenir son accord de principe en ligne en quelques minutes. Une fois le dossier complété, le client peut obtenir son crédit et prendre possession de son véhicule dans un délai maximum de 48 heures.

À noter que Kifal Auto permet à ses clients d’obtenir une option de financement pour n’importe quel véhicule, que celui-ci soit ou non en vente sur sa propre plateforme. «Tout véhicule d’occasion est ainsi éligible au crédit auto, et, notamment, ceux vendus lors de transactions de particulier à particulier, lesquelles concernent plus de 90% des transactions au Maroc», précise-t-on auprès de la startup. Le repositionnement stratégique de Kifal Auto s’inscrit dans la continuité d’Autochek, la startup nigériane qui a racheté l’entreprise marocaine en mai dernier, et dont le cœur de métier est d’établir un pont entre les acheteurs de véhicules de seconde main et les institutions financières.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page