Maroc

Vaccins au Maroc: ce qu’il faut savoir (photos)

Après plusieurs semaines d’attente, la campagne de vaccination est sur les rails, avec l’ouverture des rendez-vous et la distribution des vaccins dans différentes régions du royaume.

Le processus de distribution de vaccins contre la Covid-19 dans différentes provinces et régions du royaume est désormais lancé. Hier, lundi, le coup d’envoi a été donné et, depuis la Régie autonome des frigorifiques de Casablanca, des camions équipés ont commencé à acheminer les doses. Fièrement, le chef de gouvernement en a fait l’annonce dès le matin, sur son compte Twitter. Pour rappel, le Maroc avait reçu vendredi une première livraison de vaccins du britannique AstraZeneca, fabriqués en Inde, et il attend, pour mercredi, une autre livraison du groupe chinois SinoPharm, selon un communiqué du ministère de la Santé.


Rendez-vous
Concrètement, à ce jour, le Maroc a validé deux vaccins, accordant une autorisation d’urgence de 12 mois au vaccin Sinopharm, après avoir autorisé, début janvier, le vaccin AstraZeneca, pour la même durée. Ainsi, dimanche 24 janvier, les autorités ont ouvert les prises de rendez-vous pour la vaccination contre le nouveau coronavirus, marquant par là, officiellement, la première étape d’une campagne nationale gratuite et «graduelle» prévue dès la semaine prochaine. Dans ce sens, les personnes ciblées ont été invitées à prendre rendez-vous, à partir de dimanche midi, sur le site Internet (www.liqahcorona.ma), spécialement conçu pour la campagne et permettant aussi de signaler d’éventuelles réactions indésirables. La prise de rendez-vous, elle, se fait en ligne ou par SMS. Les citoyens et les résidents étrangers, faisant partie des catégories ciblées, peuvent obtenir le rendez-vous de vaccination et avoir des informations sur le centre de vaccination «en consultant le portail ou en envoyant un SMS au numéro gratuit 1717», est-il expliqué dans ce sens. Il est aussi à rappeler qu’une campagne de sensibilisation, sur le thème «Je me protège, je protège mon pays», avait été lancée, dès vendredi dernier par le ministère de la Santé qui espère immuniser quelque 25 millions d’adultes, et ce bien que, jusqu’à ce moment-là, aucune date précise sur le début de la vaccination n’avait été annoncée.

Population cible
En attendant, cette opération concerne, de façon graduelle, des catégories bien déterminées que le ministère de la Santé qualifie de «population cible». Qui est-elle ? À qui la priorité sera-t-elle donnée ? Comment prendre un rendez-vous ? Toutes ces informations sont disponibles sur www.liqahcorona.ma. La campagne de vaccination cible les citoyens âgés de plus de 18 ans, selon un schéma vaccinal en deux injections. Quant à la population cible, elle est estimée à 25 millions de personnes, soit 80% de la population pour procurer une immunité à l’ensemble des citoyens. Ainsi est-il noté que la priorité sera accordée à certaines cibles, en particulier les personnels de première ligne, en l’occurrence, les professionnels de la Santé, les autorités publiques, les forces de sécurité et le personnel de l’Éducation nationale, ainsi qu’aux personnes âgées et aux personnes vulnérables au virus, et ce, avant de l’élargir au reste de la population. Sans oublier que les zones en proie à des taux élevés de contamination par la maladie de la Covid-19 seront, elles aussi, priorisées.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page