Maroc

Un programme d’enseignement de la langue arabe pour les étrangers

Ce programme est destiné aux étudiants étrangers, au corps diplomatique et aux représentants des ONG./DR

 
Le directeur de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO), Abdulaziz Othman Altwaijri et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, via Jamila El Moussali, ont signé jeudi à Rabat un programme d’action pour la mise en place de centres spécialisés dans l’enseignement de la langue arabe pour les non-arabophones au sein des universités marocaines.


Ce programme a également pour but de fournir des services pédagogiques au profit des non-arabophones au sein des universités marocaines. L’objectif est de répondre à la demande d’apprentissage de cette langue au niveau local, régional et international, permettre aux intéressés de se doter des compétences nécessaires pour communiquer en langue arabe, promouvoir le dialogue en langue arabe entre les différentes cultures et religions.

En vertu de cette convention, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres s’engage à élaborer un cadre organisationnel desdits centres, former des commissions scientifiques spécialisées pour l’élaboration d’un programme d’action, aménager des espaces qui leurs sont dédiés au sein des universités. 

Pour sa part, l’ISESCO se charge de proposer des experts spécialisés en langue arabe pour se joindre aux commissions scientifiques chargées par le ministère d’élaborer les programmes des centres, fournir les références devant aider à élaborer des ouvrages pédagogiques pour adultes afin qu’ils soient adoptés dans les programmes d’enseignement, et offrir des bourses d’études au profit des étudiants étrangers.

Ce programme est destiné aux étudiants étrangers au Maroc, ainsi qu’au corps diplomatique et aux organisations internationales présents au Maroc, de même qu’aux enseignants marocains et étrangers désireux d’enseigner la langue arabe aux non arabophones, a indiqué Jamila El Moussali dans une allocution à cette occasion.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page