CarrièreMaroc

Un partenariat pour développer la formation dans les domaines métallurgiques, mécaniques et électromécaniques

La Fédération des Industries, Métallurgiques et électromécaniques (FIMME) et , grande école française d’ingénieurs, ont signé, le 12 avril à Casablanca, un protocole d’accord destiné au développement de la formation dans les domaines métallurgiques, mécaniques et électromécaniques.


Signé par Abdelhamid Souiri, président de la FIMME et Laurent Champaney, directeur général d’Arts et Métiers ParisTech, lors de la cérémonie d’inauguration de la 11e édition du Salon international de la sous-traitance, d’approvisionnement et de partenariat SISTEP 2018, le protocole d’accord dévoile la volonté pour les deux parties de travailler ensemble en vue de développer conjointement la formation des techniciens et des cadres dans les domaines métallurgiques, mécaniques et électromécaniques. Un centre commun de formation professionnelle est également prévu par ledit accord. 

S’inscrivant dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle (PIA), qui vise à mettre en place des écosystèmes industriels plus performants en consolidant des relations locales entre les grandes entreprises et les PME, ce document permettra aussi de lancer une large coopération entre les deux entités.

Dans le cadre de son développement à l’international, Arts et Métiers, qui forme plus de 6000 étudiants par an sur huit campus et trois instituts répartis sur le territoire français, projette l’implantation d’un 9e campus basé au Maroc dans l’éco-cité de Zenata.

Ce campus, construit autour d’une plateforme technologique vitrine des technologies innovantes de l’industrie du futur, ambitionne d’accompagner le plan d’accélération industriel marocain dans le cadre de la coopération entre les deux pays dans un objectif partagé de développement économique du continent africain. 

Le SISTEP, qui se tient sous le thème « L’industrie, vecteur du développement en Afrique », est organisé sous l’égide du ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique et du ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page