Maroc

Un navigateur marocain porté disparu en Méditerranée

Le 5 mai 2022, Emmanuel Roufio, 63 ans, et son ami Mamoun Bennani Rtal, un Marocain de 34 ans, ont fait le départ du port de Martigues, en Côte d’Azut, à bord du Sylphe, un petit voilier de 7 mètres. Alors qu’ils devaient se rendre à Minorque, les deux navigateurs expérimentés sont, depuis, portés disparus.

Sophia, l’épouse de Roufio, a déclaré à Midi Libre que son mari, un passionné de la voile, a effectué plusieurs croisières en compagnie de Mamoun, précisant que les deux navigateurs s’apprêtaient à aller à Tanger après une escale à Minorque.


«J’ai parlé à Emmanuel quelques minutes après son départ. Trois heures après, je n’arrivais plus le joindre. Le lundi suivant, j’ai commencé à m’inquiéter, mais j’ai pensé qu’ils avaient peut-être trouvé un mouillage sauvage à Minorque. Quelques jours après, j’ai alerté le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée (CrossMed). L’examen des données satellites a donné une dernière position du Sylphe, le 6 mai à 2h57,  à une centaine de kilomètres des côtes, au large de Port-Vendres», raconte Sophia.

D’après d’autres navigateurs, Emmanuel et Mamoun seraient «tombés sur une tramontane qui s’est levée très violemment dans la nuit du 5 au 6 mai, avec des rafales à 7 ou 8 Beaufort, et des vagues de cinq mètres». Sophie précise, toutefois, que le bateau est insubmersible et dispose d’airbags.

Aujourd’hui, l’épouse d’Emmanuel appelle le préfet maritime à mobiliser un avion afin de «survoler de nouveau les zones identifiées».


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page