Maroc

Un front national pour la sauvegarde de la raffinerie marocaine de pétrole

 

Dans le cadre du développement de sensibilisation et de mobilisation pour le sauvetage de la raffinerie la Samir, le Front national pour la sauvegarde marocaine de pétrole a tenu le samedi 6 octobre une réunion avec Nabila Mounib, secrétaire général du parti socialiste unifié et coordinatrice de la fédération de la gauche démocratique, au siège central de ce parti à Casablanca.

« Les entretiens ont porté sur les moyens de soutenir la cause défendue par le front et de coopérer afin d’inciter les autorités publiques concernés à traiter favorablement ce dossier », selon un communiqué du front. Il est ici question de mettre un terme à la stratégie de dissimulation derrière le principe d’indépendance du pouvoir judiciaire, qui a délivré un choix devenu définitif dans cette affaire, pour justifier l’inaction de l’Etat. Tel qu’il s’agit d’œuvrer pour les conditions idoines à la relance de l’activité de la raffinerie et au développement des industries de raffinage pétrolier.

L’objectif unique étant d’assurer la sécurité énergétique du Maroc, de restreindre les pertes colossales occasionnées par l’arrêt de la production de la raffinerie de Mohammedia et de mettre un terme à l’enrichissement illégitime et sans cause des distributeurs de produits pétroliers qui utilisent abusivement cette situation aux dépens des acheteurs et du grand public.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page