Maroc

Trump reçoit Chrifa Lalla Joumala

Le président américain, Donald Trump a reçu, hier lundi 24 avril, à la Maison Blanche, Chrifa Lalla Joumala, qui lui a présenté ses lettres de créance en tant qu’ambassadeur du Maroc aux États-Unis d’Amérique.


Lors de cette audience, Chrifa Lalla Joumala a fait savoir que les États-Unis et le Maroc sont liés par le traité d’amitié le plus ancien – jamais rompu – dans les annales de la diplomatie américaine. Pour l’ambassadrice du Maroc, les deux nations ont joint leurs forces à travers l’histoire en faveur des valeurs communes, à savoir la liberté, la démocratie, la paix et la tolérance.

Chrifa Lalla Joumala s’est félicitée en expliquant que le Maroc et les États-Unis sont liés par une alliance historique «inébranlable», qui date du 20 décembre 1777, lorsque le Maroc est devenu la première nation à reconnaître formellement l’indépendance et la souveraineté des treize États américains engagés dans la lutte pour la liberté.

Les valeurs partagées entre Rabat et Washington, a fait observer Chrifa Lalla Joumala, constituent, depuis plusieurs décennies, le socle du fort partenariat politique, sécuritaire et militaire. Cette année «marque le 240e anniversaire de nos échanges diplomatiques».

Revenant sur les réalisations ayant jalonné le partenariat historique maroco-américain, Chrifa Lalla Joumala a cité la désignation du Maroc en tant qu’allié majeur des États-Unis hors OTAN, la conclusion de l’Accord de libre-échange en 2004 et le lancement du Dialogue stratégique États-Unis-Maroc en 2012.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page