Maroc

Transport & logistique : Timar dans la cour des grands

L’acteur mondial du transport et de la logistique, Clasquin, prend le contrôle du groupe marocain Timar. Le groupe Puech cède ainsi ses participations de l’ordre de 63,57% dans le capital de l’opérateur marocain. 

Le groupe Puech cède ses parts dans le capital de Timar au profit du groupe Clasquin, acteur mondial dans le transport et logistique. L’annonce a été faite à travers une communication de Timar, expliquant que «les parties sont entrées en négociations exclusives pour l’acquisition par le groupe Clasquin des 63,57% du capital et des droits de vote de Timar SA détenus par les membres du groupe familial Puech». Il a également été indiqué que cette acquisition serait suivie par une offre publique d’achat obligatoire sur le solde du capital de Timar.

Rappelons que ce dernier est un groupe marocain coté à la Bourse de Casablanca, présent en Europe, au Maghreb et en Afrique de l’Ouest. Timar conçoit depuis près de 40 ans des solutions innovantes dans les domaines du transport international, de la logistique et du transit de marchandises. L’opération permettrait au groupe Clasquin de bénéficier des équipes expérimentées et engagées de Timar, venant renforcer le pôle Road brokerage/ Ro-Ro du groupe, ainsi que l’élargissement de l’offre de services aux marchés Europe/Maghreb au profit des clients du nouvel ensemble. Elle permettrait aussi à Clasquin de bénéficier d’un positionnement et d’une marque forte au Maghreb, venant renforcer la stratégie de développement du groupe sur la zone Euromed, et d’un réseau intégré de filiales opérationnelles en Afrique subsaharienne. Il est par ailleurs noté que l’identité du groupe Timar et de ses filiales sera préservée.

L’objectif est de lui permettre de se développer dans la durée . En outre, l’on apprend que Olivier Puech continuerait d’assurer la direction générale de Timar avec ses équipes de management. Créé en 1980, le groupe marocain coté à la Bourse de Casablanca a réalisé, en 2021, un chiffre d’affaires consolidé de 540 millions de dirhams et un résultat net part du groupe de 12,3 MDH.

Timar se compose de 13 filiales réparties au Maroc, en France, au Portugal, en Espagne, en Tunisie, en Mauritanie, au Mali, au Sénégal et en Côte d’Ivoire, et compte 450 collaborateurs. La réalisation de l’opération, soumise à l’autorisation préalable des autorités marocaines (Conseil de la concurrence), est envisagée au cours du premier semestre de cette année.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page