Maroc

Tourisme : Où aller au Maroc cet été ? (Top 5 et Top 10)

Un large nombre de touristes internationaux connaissent la destination Maroc, et beaucoup veulent la visiter, selon une étude de l’ONMT qui dresse la liste des endroits du royaume les plus connus par les voyageurs étrangers et nationaux.

Pour séduire les millions de touristes potentiels qui veulent recommencer à voyager avec des aspirations renouvelées et de nouveaux usages, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a récemment dévoilé sa recette pour la relance touristique. Une feuille de route inspirée d’un grand nombre d’études de marchés et de tendances afin de cerner les dynamiques émergentes et les micro-transformations qui conditionnent le comportement des touristes et leurs attentes dans le monde, aussi bien au niveau national qu’international.


«Les études que nous avons menées nous ont fourni une intelligence sectorielle hautement stratégique, qui nous a permis d’identifier avec précision les perceptions autour de la destination, son positionnement et les motivations de ses visiteurs potentiels. Les résultats de ces études nous ont apporté des insights précis et une connaissance fine et nuancée des leviers d’attraction des touristes», a souligné Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT, devant un parterre de journalistes. Mais que révèlent ces étude dans le détail ?

Menées dans plusieurs pays dont la France, l’Italie, les USA, la Russie, la Chine et le Royaume-Uni, mais aussi au niveau local, ces enquêtes se sont appuyées sur 15.800 entretiens. Les objectifs visés étaient, entre autres, de définir le positionnement de la destination Maroc et les facteurs d’influences sur les segments, et de déterminer les cibles de demain au regard de l’offre. Il s’agissait également de déterminer la perception et le parcours du consommateur de la destination Maroc, par rapports aux concurrents directs du royaume. Entre autres révélations, 89% des personnes sondées connaissent la destination Maroc, 39% d’entre elles veulent visiter le royaume, tandis que 18% l’ont déjà fait.

Les cinq destinations les plus prisées
«Notre challenge est de convertir l’excellente notoriété Pays en «considération», c’est-à-dire l’intention de voyager dans la destination, puis de convertir cette intention en «visite effective»», a fait remarquer l’ONMT. La même source a également dévoilé le top 5 des destinations les plus connues au Maroc, qui est composé de Casablanca, Marrakech, Tanger, Rabat et Fès, tandis que Chefchaouen, Essaouira, Ouarzazate et Dakhla accèdent au top 10. Par ailleurs, selon les résultats de l’étude, le Maroc est prisé comme une destination pour remplacer la Tunisie ou l’Égypte, en grande partie.

Leurs dénominateurs communs : pays arabes avec une touche orientale. Pour les mêmes raisons, les touristes considèrent aussi la Grèce, la Turquie, l’Espagne ou encore l’Italie. Voici donc les principaux concurrents du royaume, perçus comme répondant au même besoin de voyage. De plus, quand on parle du Maroc, la culture, l’ensoleillement, la diversité culturelle et le partage sont les atouts les plus mis en valeur.

Pour ce qui est de la segmentation, les enquêteurs révèlent qu’il existe un fait clair entre le Maroc et deux segments clés : l’assoiffé d’intensité et l’explorateur curieux. Un troisième segment, celui de l’expérimentateur authentique, ressort aussi, mais de manière timide. «Ce sont donc les trois segments sur lesquels il faut capitaliser, vu les associations déjà existantes. Par contre, le segment «Organisé insécure» (sic) semble le moins enclin envers le Maroc; ça sera le plus difficile à conquérir», dit-on.

Toutes ces données ont permis à l’ONMT de se doter d’un plan de relance touristique qui sera mis en orbite une fois que les conditions de retour des touristes seront réunies, a expliqué Adel El Fakir, soulignant qu’il est nécessaire de rassurer les professionnels et de préparer avec eux une feuille de relance solide qui devra permettre de commercialiser de nouveau la destination Maroc. «Ce plan a reçu un accueil favorable de la part de la Confédération nationale du tourisme ainsi qu’auprès des présidents des conseils régionaux du tourisme», s’est déjà félicité le chef de l’ONMT.

Ainsi, prêt à accueillir à nouveau des millions de visiteurs, l’office prévoit de lancer, dès cette semaine, une grande campagne de communication au niveau national sous la signature Ntla9awfbladna. Objectif : renforcer le sentiment d’appartenance de chaque Marocain et lui donner envie de découvrir le pays autrement. «Sur le plan international, la nouvelle campagne, préparée par l’une des plus grandes agences de communication mondiales, traduit l’essence de la destination Maroc, à travers un concept novateur, en rupture totale tant en matière de concept et de positionnement, de prise de vue, de ton que d’image du Maroc véhiculé et de mode de communication et de diffusion», a conclut l’ONMT. 

Khadim Mbaye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page