Maroc

Tourisme : l’ONMT au chevet de la Région Drâa-Tafilalet

Particulièrement touchée par la crise, la Région Drâa-Tafilalet a récemment accueilli les hauts responsables de l’Office nationale marocain du tourisme, en tournée nationale dans les 12 régions du pays.

Suite et pas fin de la tournée des régions de l’Office national marocain du tourisme. Lancée en grande pompe au début du mois de décembre dernier, avec comme première région, Dakhla-Oued Eddahab, destination stratégique pour le tourisme balnéaire, la tournée nationale de l’ONMT se poursuit dans toutes les régions du pays. Le week-end passé, c’est à Ouarzazate que Adel El Fakir, DG de l’Office et ses équipes se sont rendus afin de rencontrer les professionnels du tourisme, les responsables du Conseil régional du tourisme et les autorités de la région.


«Région particulièrement touchée par la crise, Drâa-Tafilalet a désormais toute l’attention de l’ONMT qui compte bien mettre tout en œuvre au niveau de la promotion pour accompagner la relance de celle-ci», souligne l’ONMT, dans un communiqué de presse, soulignant que certaines destinations ont, depuis le début de cette crise, connu quelques périodes d’éclaircies avec une reprise d’activité en été ou en fin d’année, pour la Région Drâa-Tafilalet en revanche, ce n’était pas le cas…

«La région n’étant pas une destination de voyage privilégiée en été ou en hiver. La haute saison à Ouarzazate se situant entre mars et juin», ajoute la même source.

Pour cette 9e étape, il était question pour les responsables de l’ONMT de tout mettre en œuvre pour donner une nouvelle impulsion à la destination à travers plusieurs axes stratégiques. Outre clarifier l’identité de la Région Drâa-Tafilalet, ces derniers ambitionnent de mettre en avant la promotion de Ouarzazate comme haut lieu du cinéma avec ses studios où sont tournés les plus grands blockbusters mondiaux. Ils comptent aussi mettre en avant la composante Oasis-Désert tant sur le plan matériel qu’immatériel dans la même foulée désenclaver la région en réactivant dès que possible des lignes aériennes majeures notamment sur la France et l’Espagne qui sont les principaux marchés émetteurs de la destination.

«Cette étape est particulièrement importante dans notre tournée, car nous avons bien conscience que la région est particulièrement touchée par cette crise. Nous allons dès lors tout mettre en œuvre avec les autorités de la région et les professionnels du tourisme afin de promouvoir la destination tant sur le plan national qu’international en stimulant la promotion et surtout en désenclavant la région par des vols directs au départ des principaux marchés», explique Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT.

Ainsi, l’escale de la tournée de l’ONMT a permis aux responsables de l’office et aux opérateurs et autorités de la région, de prioriser ensemble les mesures qui s’imposent afin de lui assurer une reprise pérenne, souligne-t-on. 

Khadim Mbaye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page