Maroc

Tinghir : Les scanners se font attendre

La ville de Tinghir ne dispose toujours pas de scanners dans ses centres hospitaliers, bien que des associatifs aient déclaré n’avoir eu de cesse d’en faire la demande.


Décidément, l’arrivée du scanner tant attendu semble focaliser, ces derniers jours, les discussions dans la région de Tinghir. Une ville qui ne dispose toujours pas de scanners dans ses centres hospitaliers, bien que des associatifs aient déclaré n’avoir eu de cesse d’en faire la demande. Le sujet fait d’ailleurs l’objet d’un appel lancé, il y a quelques jours, par des activistes sur les réseaux sociaux. Ils réclament l’installation immédiate d’un scanner dans les différents centres hospitaliers que recense la région de Tinghir. Un dossier que les populations locales défendent depuis maintenant plusieurs années, selon des voix associatives locales. En quelques jours, l’appel «Tous pour un scanner à Tinghir» a réuni un nombre important de personnes et promet encore de mobiliser les gens, selon les initiateurs de la campagne. Par cet appel, ceux-ci souhaitent interpeller les responsables au sein du ministère de la Santé. «Bien que nous ayons interpellé les responsables sur le sujet, un scanner tarde à être installé à Tinghir», est-il indiqué. L’installation d’un scanner mettra fin à une attente très longue chez les malades qui ont besoin d’examens.

Ces malades attendaient tellement l’installation de cet appareil dans les centres hospitaliers de Tinghir, tient à souligner Jamal Amdouri Naciri, un des initiateurs de la campagne. Selon ce dernier, pour effectuer des examens et un diagnostic, les malades doivent parcourir plusieurs kilomètres. «Les délais d’attente sont souvent très longs et il faut aller jusqu’à Marrakech, Errachidia ou Ouarzazate», dit-il. Le «commun des malades», poursuivra notre interlocuteur, ne comprend pas pourquoi la demande d’installation de scanners à Tinghir est restée lettre morte, alors que cet équipement est essentiel. Le problème est aussi reconnu par le personnel de la santé dans les unités hospitalières de cette région du Sud. «L’absence de scanners, évidemment indispensables dans un centre hospitalier, continue de poser un problème majeur. Nous attendons que l’appel lancé récemment sur les réseaux sociaux soit entendu par le ministère de la Santé», est-il souligné.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page