Maroc

Tindouf: nouveau scandale de détournement de fonds

La juge d’instruction du tribunal de Barcelone a décidé de poursuivre Oriol Homs, ex-responsable de la Fondation CIREM, située à Barcelone, pour détournements de fonds publics destinés aux campements de Tindouf. L’enquête menée depuis 2013 par cette magistrate espagnole a conclu que le présumé coupable a détourné des subventions fournies par l’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID).

Les fonds devaient être destinés à la subvention de sessions de formation professionnelle dans les campements de Tindouf. Au total, l’accusé aurait détourné 704.520 euros et risque d’être condamné à quatre ans de réclusion criminelle, soit la peine réclamée par le parquet. L’accusé, qui clame son innocence, rejette ces accusations et parle d’une erreur administrative vu que l’argent était destiné à couvrir les charges de la fondation. Plusieurs cas de fraude ou de détournement de fonds publics destinés aux ONG ont été révélés récemment. Toutefois, c’est la première fois que le gouvernement décide de poursuivre en justice les présumés fraudeurs, l’AECID étant un organisme relevant du ministère des Affaires étrangères.


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page