Maroc

Terrorisme : Le BCIJ évite au Maroc un nouveau 16 mai

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Le 16 mai 2003, 45 personnes avaient péri dans 5 attentats terroristes à Casablanca./DR

 
Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de surveillance du territoire national, est parvenu à mettre en échec un dangereux plan terroriste, suite à l’arrestation, vendredi à Tanger, d’un ressortissant tchadien affilié à l’organisation Daech, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. 


Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que l’individu en question, arrivé au Maroc le 4 mai via l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, a été mandaté par l’organisation État Islamique pour encadrer et former des cellules dormantes regroupant des extrémistes algériens et marocains imprégnés de l’idéologie de Daech. Objectif : commettre des attentats terroristes de grande envergure contre des missions diplomatiques occidentales et des sites touristiques.

Dans cette optique, des sites ont déjà été repérés pour une série d’attentats concomitants afin de déstabiliser les services de sécurité et causer d’énormes dégâts matériels et d’importantes pertes en vies humaines, comme ce fût le cas lors des événements sanglants qu’a connus la ville de Casablanca le 16 mai 2003.

Selon les résultats des investigations préliminaires, l’individu comptait également proclamer la région de l’Oriental comme wilaya affiliée à Daech.

Durant l’intervention à Tanger, les éléments du BCIJ ont saisi un important arsenal d’armes, de munitions et de produits utilisés dans la confection d’explosifs, outre des produits toxiques.

Le Tchadien arrêté durant l’opération sera déféré devant la justice dès la fin de l’enquête menée sous la supervision du parquet général, conclut le ministère de l’Intérieur.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page