Maroc

Taza : Un nouveau centre de détection précoce du cancer

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

À l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le cancer, SAR la princesse Lalla Salma a inauguré ce mardi un nouveau centre de détection précoce du cancer du sein et du col de l’utérus à Taza. Construit sur 365 m2, le projet a nécessité une enveloppe de 3,5 MDH.


«J’ai fait le dépistage et vous ? Il est gratuit dans tous les centres de santé, ainsi que la prise en charge des malades couverts par le RAMED». C’est l’un des principaux messages de mobilisation et d’orientation des citoyens pour faire le dépistage du cancer. À l’occasion de la célébration de la Journée nationale de lutte contre le cancer, SAR la princesse Lalla Salma a inauguré, mardi dernier, un nouveau centre de détection précoce du cancer du sein et du col de l’utérus à Taza. Ce centre a été réalisé et équipé dans le cadre d’un projet de partenariat développé entre la Fondation Lalla Salma, le ministère de la Santé et un mécène de la région. Il s’étale sur  365 m2 et a nécessité une enveloppe de 3,5 MDH. Quant aux ressources humaines et au fonctionnement, ils sont assurés par le ministère de la Santé. Ce nouveau bâtiment fait partie de l’extension du programme de détection des cancers du sein et du col utérin dans la région Fès-Meknès.

À cette occasion, la princesse a donné également le coup d’envoi de la campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein pour l’année 2016. L’objectif de cette campagne est de convaincre les femmes de plus de 40 ans d’aller faire le dépistage et connaître les mesures à entreprendre, les moyens de dépistage, les règles d’hygiène de vie ainsi que les grandes avancées réalisées au niveau national dans ce domaine. Placée sous le slogan : «Le dépistage précoce sauve des vies», cette campagne de sensibilisation a commencé le 22 novembre et se poursuivra jusqu’au 11 décembre. Elle vise en particulier à promouvoir la participation d’un million de femmes âgées entre 40 et 69 ans. En effet, la Fondation Lalla Salma a pour ambition, via cette journée de communication, de réduire les délais de prise de décision pour aller consulter et accéder aux soins afin de dépasser les freins existants et de garantir des diagnostics précoces et des guérisons.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page