Maroc

Tanger : des universitaires planchent sur l’audit interne

C’est un constat fait par de nombreux experts réunis à Tanger. La pratique de l’audit doit évoluer pour répondre à la mutation rapide de l’environnement des entreprises, voire aux bouleversements dans certains secteurs d’activité.

L’agilité organisationnelle et relationnelle est un sujet d’actualité qui a récemment fait l’objet de nombreuses communications par les médias auprès du public. Face aux nouvelles exigences engendrées par les disruptions et les rapides transformations qui caractérisent l’environnement actuel, la pratique de l’audit est mise à l’épreuve de justifier sa pertinence et sa valeur ajoutée.

C’est dans ce contexte que le Groupe de recherche «Gouvernance Territoriale et Développement Durable» (GT2D) de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Tanger – Université Abdelmalek Essaâdi -, en partenariat avec l’Ecole supérieure de technologie de Dakhla, a organisé récemment la sixième édition de l’International Audit Meeting sur le thème «L’audit à l’aune de l’agilité organisationnelle et relationnelle».

Cet évènement, qui s’inscrit dans le cadre du programme Ibn Khaldoun d’Appui à la recherche scientifique dans le domaine des sciences humaines et sociales, a rassemblé des experts professionnels, d’éminents professeurs et chercheurs, nationaux et internationaux afin de promouvoir et discuter la pratique de l’audit à l’ère de l’agilité organisationnelle et relationnelle.

Il est question, notamment, de faire évoluer l’audit dans son intégralité (système de gouvernance, méthodologies, technologies, etc.) car, selon les experts, ce dernier ne répond qu’en partie à cette évolution rapide de l’environnement des entreprises, voire aux bouleversements dans certains secteurs d’activité. Il y a donc urgence à transformer la fonction d’audit interne, ce qui exige le recours à l’innovation et à l’agilité organisationnelle et relationnelle.

Cet évènement fut l’occasion non seulement de réunir la communauté scientifique sur cette thématique, mais également de favoriser la transmission des dernières découvertes et travaux dans l’application de l’agilité dans tous ses états à l’audit ainsi que de proposer aux chercheurs et professionnels des moments d’échanges pour construire de futures collaborations.

Les intervenants, reconnus pour leur expertise, ont fait le point, à travers deux panels, sur l’état des connaissances et les enjeux de l’audit interne à l’aune de l’agilité organisationnelle et relationnelle. Les panels ont porté sur l’audit agile en contexte de crise sanitaire et de transformation digitale et sur les retours d’expériences liées au défi de la pratique de l’audit face à l’agilité.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page