Maroc

Taghazout Bay : les ouvertures d’hôtels se multiplient à grande vitesse

Six hôtels, sur les neuf prévus à la station balnéaire de Taghazout Bay, sont aujourd’hui opérationnels. Ils portent la capacité de la station à 1.270 chambres. D’autres unités sont attendues, notamment les hôtels Hilton et Marriott…

Et de six ! Le Fairmont Taghazout Bay, hôtel 5 étoiles réalisé par Sud-Partners, filiale d’Akwa Group, vient de s’ajouter à la station balnéaire de Taghazout. Doté de 146 chambres dont 15 suites et 4 villas, l’établissement porte la capacité litière opérationnelle au sein de la station balnéaire à 1.270 chambres au lieu de 1.124 chambres après l’ouverture récente de Hyatt Regency Taghazout. De ce fait, parmi les neuf établissements au programme, l’hôtel Fairmont Taghazout Bay est le 6e hôtel qui a ouvert ses portes à la station balnéaire de Taghazout. L’établissement dont les travaux ont été lancés en novembre 2016, a opté pour une préouverture partielle sous forme de «soft opening» avant l’ouverture officielle, prévue le vendredi 9 juillet. Étendu sur 18 hectares, l’établissement comprend une partie hôtelière et une partie résidentielle en plus d’un espace MICE (Meetings, Incentives, Conferencing, exhibitions») constituée d’une salle de 550 m2 et de 4 salles modulables en plus de quatre restaurants.


Les grands groupes hôteliers au rendez-vous
L’ouverture de Fairmont fait suite à la mise en service, il y a plus de trois semaines, de l’hôtel Hyatt Regency Taghazout à la station intégrée de Taghazout (NSTIT). L’hôtel dont les travaux ont été lancés en août 2016 dispose d’une capacité de 190 chambres. Il est la troisième unité de la marque Hyatt au Maroc. Il est aussi le deuxième hôtel de marque Hyatt Regency du pays aux côtés de Hyatt Regency Casablanca. C’est la société d’investissement touristique Madaëf, filiale du groupe CDG, qui a développé cet hôtel 5 étoiles, situé en front de mer sous l’enseigne précitée. L’opérationnalisation de Hyatt Regency Taghazout a été précédée par l’ouverture en juillet 2020 de l’hôtel Pickalbatros Taghazout (The Withe Beach) réalisé par la société Pickalbatros Morocco For Tourism and Investment, filiale du groupe égyptien Pickalbatros Hotels & Resorts en plus de la mise en service de trois autres hôtels. Il s’agit respectivement de l’ouverture en octobre 2019 de l’hôtel Riu Tikida Palace Taghazout commercialisé sous l’enseigne espagnole RIU en partenariat avec le groupe Tikida ainsi que la mise en service de l’hôtel du golf Hyatt Place avec sa composante résidentielle opérationnelle depuis décembre 2017 en partenariat avec l’enseigne américaine Hyatt Hotels Corporation. Les composantes hôtelière et résidentielle sont développées par la Société d’aménagement et de promotion de la station de Taghazout (SAPST). à cela s’ajoute, le village de surf Sol House développé aussi par la SAPST et ouvert en avril 2016 par le groupe espagnol Meliá. Moins de six ans après le début de l’exploitation par le groupe espagnol Meliá Hotels International, de ce surf camp, classé 4 étoiles, est géré depuis le 1er juillet 2021 par le Radisson Hotel Group. L’établissement s’étend sur 5 ha et dispose d’une capacité totale de 350 lits et 91 bungalows. Le Radisson compte également assurer la gestion d’une partie résidentielle de la station balnéaire située en face de Hyatt Place.

Des hôtels en attente
Les autres établissements attendus sont les hôtels Hilton et Marriott, développés par la SAPST. Les deux hôtels dont les travaux ont été lancés respectivement en avril et novembre 2016 seront probablement livrés en 2022. La dernière unité qui n’est pas encore valorisée concerne l’Eco Resort. En termes d’offre golfique, le parcours de Tazegzout développé par la SAPST et ouvert depuis octobre 2014 est géré depuis mars 2021 par la société d’investissement touristique Madaëf, filiale du groupe CDG. L’offre golfique est constituée aussi d’un autre parcours de neuf trous en front de mer lors qu’un parcours de 18 trous sera réalisé dans le cadre du retour au Master Plan initial autorisé en 2013 avant sa modification en 2017. Toujours en front de mer, la SAPST est en train de commercialiser les composantes de la médina faisant partie du programme d’animation de la station balnéaire. Cette composante a fait l’objet d’une dédensification de 7.000 m² de surfaces commerciales. En chiffre, la SAPST a déjà mis plus de 44 unités en location au sein de cet espace baptisé «La Médina Square». Elles devront abriter diverses activités, allant de la restauration, à l’alimentation, les boutiques et commerces de proximité. La mission de commercialisation a été confiée à Colliers International. Par ailleurs, d’autres composantes sont en attente de livraison, notamment l’académie de tennis confié initialement à Bruguera Tennis Academy et le centre d’argan en plus du Beach club placé sous l’enseigne «Purobeach», de l’Espagnol Puro Group.

Yassine SABER / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page