Maroc

Souss-Massa : 30 zones répertoriées pour l’investissement touristique

Au total, 30 zones dédiées à l’investissement touristique ont été identifiées à l’échelle de la région, dans le cadre du nouveau guide sur les opportunités d’investissement touristique. Elles portent sur plus de 3.380 ha en cours d’aménagement ou projetés dans les documents d’urbanisme. 

Après le guide du foncier industriel édité par le CRI, la Région du Souss-Massa vient de se doter d’un nouveau guide, relatif, cette fois-ci, aux opportunités d’Investissement touristique. Au total, 30 zones dédiées à l’investissement touristique ont été identifiées dans le cadre de ce nouveau support qui a répertorié les zones en question, sises dans des emplacements stratégiques et dédiées à accueillir des investissements touristiques. À noter que ces dernières sont établies sur des lieux reconnus d’intérêt touristique et totalisant plus de 3.380 hectares (ha), dont 2.080 ha de zones touristiques en cours d’aménagement ou projetées dans les documents d’urbanisme relevant des provinces de Taroudant, Chtouka Ait Baha, Tiznit et Tata. Pour le reste, à savoir 1.300 ha, ils sont situés dans la métropole du Grand Agadir. S’il y a un fait méritant d’être relevé, c’est que l’identification de ces zones touristiques a pris en considération la notion d’équité territoriale en matière de spatialisation des opportunités d’investissement touristique sur les territoires du Souss-Massa. Mettant l’accent sur les différents attraits de la région, le guide touristique des opportunités d’Investissement touristique place le tourisme au cœur du projet de développement économique des territoires, en prenant en considération les enjeux futurs du tourisme durable.

Une logique d’aménagement  du territoire régional
«Ce document est un outil de promotion régionale destiné à accompagner les investisseurs et les porteurs de projets dans leurs choix de développement», explique Ahmed Hajji, wali de la Région Souss-Massa. En ajoutant que «ce support a été élaboré pour offrir aux investisseurs et porteurs de projets une vue panoramique du potentiel touristique de la Région Souss-Massa et des écosystèmes y attachés, en s’inscrivant dans une logique d’aménagement du territoire, caractérisée par un maillage de zones d’aménagement touristique de nouvelle génération, en phase avec les attentes actuelles de la clientèle touristique, en quête d’un tourisme alternatif, durable et à dimension humaine», indique-t-il. Il va sans dire que ces zones touristiques mettent ainsi à la disposition des futurs investisseurs un foncier dont la vocation touristique est maitrisée, se déclinant en fonction de leur vocation, entre zones hôtelières et touristiques, zones d’animations et de loisirs, et zones écologiques et naturelles. Le guide permet ainsi aux investisseurs de cerner les sites et les aires d’accueil de projets d’investissement touristique offrant un cadre adéquat à la réalisation de leurs projets. Pour le CRI de la Région Souss-Massa et la SDR tourisme, le maillage régional des zones touristiques facilitera l’accès à un foncier dédié pour le développement de projets touristiques et contribuera à donner une nouvelle impulsion à la dynamique d’investissement privé en matière touristique dans la région.

Le détail de l’offre régionale
Parmi les 30 zones dédiées à l’investissement touristique, la métropole du Grand Agadir en totalise 15, dont quatre sont en cours d’aménagement et 11 déjà projetées dans les documents d’urbanisme. Celles qui sont en cours d’aménagement englobent la zone d’Imsouane «Plage», sur 20 ha, le Parc animalier et de loisirs de Drarga, (130 ha), la zone d’Anchor Point (32 ha) et enfin celle d’Aghroud (594 ha). Quant aux zones projetées, elles concernent le tourisme écologique, à Cap Ghir (155 ha), en plus de la zone touristique de Tiguert (14,3 ha) et celle d’Aghroud Imi Ouddar (36,3 ha). À cela, s’ajoutent la zone de Tama Ouanza (140 ha) et la zone d’animation et de loisirs de Lqliâa (99 ha). Pour ce qui est de l’arrière-pays, une zone d’animation et de loisirs est prévue à Imouzzer (4 ha) et une zone touristique à Azazoul Ifraden (5,6 ha), en plus de deux zone touristiques sises, respectivement, à Oulad Dahou (8 ha) et à Temsia (12,3 ha).

L’offre touristique  provinciale
Pour la province de Taroudant, trois zones, totalisant 116 ha sont dédiées à l’investissement touristique. Il s’agit de celles de Taroudant, Taliouine et de la palmeraie de Tioute. En ce qui concerne la province de Chtouka Ait Baha, quatre zones ont été identifiées, couvrant une superficie de 1.000 ha dans la zone de tourisme économique du parc national de Souss Massa en plus de la zone touristique d’Ait Baha (2,1 ha), à l’entrée nord de la province, réservée à l’hôtellerie et aux activités touristiques. Citons, également, les zones touristique d’Aït M’Zal et de Tizi N’Takoucht de 0,7 ha chacune. Quatre zones sont répertoriées dans la province de Tiznit. Il s’agit des zones touristiques littorales d’Aglou (343 ha) et d’Arbaa Sahel (486 ha), de la zone d’animation de Mouanou-Aglou (25 ha) et de la zone touristique de Tafraoute (27 ha). Enfin, la province de Tata n’est pas en reste avec quatre zones, en l’occurrence l’Oasis de Tissint (25 ha), la zone touristique de Tata de 37 ha, consacrée aux activités touristiques, hôtelières et de camping caravaning, ainsi que celles de la palmeraie de Tigzmerte (8 ha) de Fam El Hisn (7 ha).

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page