Maroc

Socotec Maroc entre dans l’arène !

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Pour tenir la dragée haute à ses concurrents comme Bureau Veritas Maroc ou encore SGS très remarqués en 2016 lors de la COP22 tenue à Marrakech, l’entreprise mise sur plusieurs arguments. Lesquels ? Réponse.


Socotec Maroc fait ses premiers pas dans l’arène de la certification. En plus de la certification qualité (ISO 9001) et sécurité (OHSAS 18001 et dernièrement ISO 45001) où elle a une accréditation COFRAC (Comité français d’accréditation), l’entreprise s’intéresse également à la certification de systèmes de management de l’énergie (ISO 50001) et de l’environnement (ISO 14001). Pour lancer l’activité qui a officiellement démarré en juin dernier, son directeur général, Taoufik Drissi Daoudi, a fait appel à Jad Plateau, un ex-cadre de la société-mère en France rompu aux techniques de certification pour mettre en place le Département certification local. Et apparemment, celui-ci place la barre très haut. «Comme nous le faisons dans tous les pays où nous avons l’activité certification, nous entendons jouer dans la cour des grands dans ce domaine ici également au Maroc où nous nous sommes rendus compte qu’il y a encore un énorme potentiel en matière de certification, tant du point de vue qualitatif que quantitatif», affirme-t-il d’entrée. Jad Plateau parle précisément des majors de la certification dans le royaume qui ont le même profil que Socotec, notamment le Bureau Veritas Maroc ou encore la filiale marocaine du certificateur suisse SGS. Il est sûr que Socotec Maroc peut leur tenir la dragée haute dans un marché marocain où seulement 1% des entreprises sont certifiées pour plusieurs raisons. La première c’est que l’activité certification de Socotec Maroc connaît déjà une rapide montée en puissance. À peine lancée il y a quelques mois, elle compte 12 clients parmi lesquels l’Agence nationale des ports (ANP) et Poste Maroc. Ensuite, Socotec Maroc a un positionnement très enviable. L’entreprise est en effet un acteur majeur de la prévention des risques dans les domaines de la qualité, la sécurité, la santé et l’environnement.

Différents domaines où grâce à l’engagement constant de son directeur général, Taoufik Drissi Daoudi, elle a développé une offre de services qui tourne autour de quatre principales prestations, à savoir l’inspection et la mesure, l’assistance et le conseil, la certification et la formation. Des savoir-faire qui lui permettent d’accompagner ses clients tout au long du cycle de vie de leurs projets et de se positionner auprès d’eux comme un partenaire durable. Par exemple, en matière de certification de systèmes de management notamment environnemental et énergétique, l’organisme certificateur de Socotec travaille sur l’ISO 14001, le SS 587 (Gestion de la fin de vie des équipements TIC – économie circulaire), l’ISO 14064 (pour lutter contre l’émission de gaz à effet de serre) ainsi que sur l’ISO 50001. Rappelons que ce dernier standard est une reconnaissance de la gestion responsable de l’énergie. En effet, l’ISO 50001, actuellement très prisé dans la cadre de la transition énergétique, guide les organismes quel que soit leur secteur d’activité dans la mise en œuvre d’un système de management de l’énergie. Un système qui offre l’avantage d’une approche concrète pour maîtriser ses consommations d’énergie et améliorer de façon continue sa performance énergétique. À cet effet, Socotec Maroc audite et certifie votre système de management de la maîtrise de l’énergie et met en évidence vos gisements de progrès. D’ailleurs, dans le domaine de l’énergie et dans celui de l’environnement, l’entreprise compte à son actif plusieurs réalisations et partenaires dont Nareva et Veolia. Enfin, Jad Plateau croit dur comme fer que l’activité certification de Socotec Maroc a de beaux jours devant elle parce qu’elle peut compter sur un solide réseau international qui existe depuis 1945. En effet, Socotec Groupe compte 6.800 collaborateurs dont 5.000 ingénieurs qui ont dégagé un chiffre d’affaires de 650 millions d’euros l’année dernière auprès de 200.000 clients dans plus de 25 pays.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page