Maroc

Sécurité : 52 individus placés en détention provisoire

Les services sécuritaires marocains ont mené, le 19 juillet dernier, une opération coordonnée, sous la supervision du parquet général compétent, ayant visé 143 individus soupçonnés de penchants extrémistes et d’allégeance à l’autoproclamée «Organisation État islamique», dont 52 ont été placés en détention provisoire.


Selon le ministère de l’Intérieur, parmi les mis en cause dans le cadre de cette opération menée dans le sillage de la recrudescence des menaces terroristes au niveau régional et international, figurent des leaders à différents niveaux de commandement agissant dans plusieurs régions.
Ces individus utilisaient les réseaux sociaux pour faire la propagande de l’organisation terroriste dite «État islamique» et pour manipuler des mineurs en vue de les envoyer vers des zones de conflit.

Les perquisitions dans les domiciles des mis en cause ont permis la saisie de documents sur le mode de fabrication d’explosifs, de poisons, de techniques pour déclencher des explosions à distance et d’utilisation de différents types d’armes à feu, outre des livres incitant aux attaques-suicides, ainsi que des drapeaux de «Daech».

Les 52 mis en cause seront déférés devant la justice une fois l’enquête, menée par le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), achevée.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page