Maroc

Santé : audit général pour les polycliniques de la CNSS

Les treize établissements de soin sous tutelle de la CNSS passent leur bilan général.  Un audit de conformité détaillé sera mené dans l’ensemble de ces structures.

Contrôle général chez les polycliniques de la CNSS ! Les 13 établissements hospitaliers placés sous la tutelle de la Caisse nationale de sécurité sociale s’apprêtent, en effet, à faire l’objet d’un audit de conformité avec les textes de loi et la réglementation marocains. Le projet est aujourd’hui lancé par la CNSS qui mobilisera un cabinet spécialisé à cette fin. Concrètement, apprend-on des contours de ce projet, il s’agira de passer les 13 polycliniques au microscope des normes techniques et administratives, telles que validées par le ministère de la Santé afin de déceler les points de non-conformité, relever les bonnes pratiques mais aussi les insuffisances de ces organismes. In fine, ce travail devrait déboucher sur une synthèse de mesures correctives devant être prises en charge.

Un méga-chantier !
Concrètement, dans le cadre de ce chantier, le zoom sera fait sur huit périmètres. En tête de liste, la CNSS entend se doter d’un état des lieux précis concernant l’organisation des soins, le respect des procédures de soins, la gestion de la pharmacie, les services polycliniques (réanimation, soins intensifs, salles d’accouchement, maternité, nurserie, salles de consultation, urgences…), les conditions d’hébergement, les process liés aux dossiers patients… Le second volet est, pour sa part, celui couvrant la filière hôtellerie. Ici, il est question de la restauration, du nettoyage, des services d’accueil, de la signalisation…

Par ailleurs, le plateau technique est le troisième pan devant être ausculté par l’audit (bloc opératoire, laboratoire, radiologie, consultation…). Le quatrième aspect de l’audit touchera, pour sa part, à la gestion des risques, l’hygiène et la sécurité. Quant aux autres domaines, ils concernent les installations techniques, les services d’accueil et l’administration, les ressources humaines et la gestion d’archives. Notons que le détail de ces périmètres n’est pas exhaustif, d’autres volets pourraient être intégrés au fur et à mesure dans le scope de l’audit. Bref, autant dire que le chantier est loin d’être minime, étant donné le nombre de services concernés et la taille desdites polycliniques.

Au final, et plus qu’un rapport de conformité détaillé par polyclinique et par domaine audité, la Caisse nationale de sécurité sociale travaillera également sur la base d’une synthèse des audits – constats et recommandations s’entend – pour se doter d’un plan d’action qui lui permette de rehausser la qualité et la performance de ses polycliniques, de les mettre en conformité et d’activer les mesures de gestion nécessaires. Ce qui est certain, c’est qu’un travail des plus minutieux sera mené dans le cadre de ce projet, tout en limitant «au maximum la gêne occasionnée sur les sites», est-il expressément souligné dans la note de cadrage établie par la CNSS.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page