Maroc

Santé : 80% des prestations de soins non urgentes dispensées

La problématique des urgences est complexe, et nécessite une approche globale pour trouver une solution appropriée. Cela dit, le ministre de tutelle a affirmé que 80% des prestations de soins non urgentes sont dispensées par les services d’urgences aux hôpitaux

80% des prestations de soins non urgentes sont dispensées par les services d’urgence aux hôpitaux, a affirmé le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, en réponse à une question orale à la Chambre des conseillers. Les unités de proximité et les centres de santé ne fonctionnent pas selon le même mode pour recevoir les patients qui affluent aux urgences et provoquent de l’encombrement. Ait Taleb a expliqué que les services d’urgence font partie intégrante des prestations hospitalières, soulignant que la problématique des urgences est complexe, ce qui nécessite une approche globale pour trouver une solution appropriée.

Dans le cadre de la prochaine grande réforme du système de santé, «nous allons trouver une solution au problème des services d’urgence», a-t-il soutenu. Le ministre a noté, dans ce sens, qu’un travail est entrepris progressivement dans le cadre de la réforme globale du système de santé, portant, en premier lieu, sur la mise à niveau des centres de santé afin de leur permettre d’accueillir plus de patients, de consacrer la politique de proximité et d’éviter le déplacement des citoyens vers les grands établissements hospitaliers sauf s’ils disposent d’un document à ce sujet.

Pour ce qui des ressources humaines des services d’urgence, Ait Taleb a précisé que la médecine d’urgence est un métier qui exige de l’engagement, ajoutant que la nouvelle fonction de santé modifiera la donne à même d’encourager et motiver le personnel des services d’accueil des urgences.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page