Maroc

Salé : le Roi Mohammed VI ordonne l’ouverture du Souk Assalihine

Le roi Mohammed VI a donné ses Hautes Instructions pour l’ouverture de « Souk Assalihine », à l’arrondissement Tabriquet à Salé, un projet de grande envergure, dont les travaux de réalisation ont été lancés par le Souverain le 24 octobre 2017.

Ce projet intégré, réalisé sur Hautes Instructions Royales, et qui a nécessité des investissements de l’ordre de 361 millions de dirhams, est destiné à promouvoir les conditions socio-économiques de milliers d’habitants et à dynamiser l’activité économique au niveau de la ville.

L’ouverture de ce projet de la ville de Salé se veut la concrétisation de la politique de proximité prônée par le Souverain et traduit sa volonté permanente d’être à l’écoute des attentes et des besoins des citoyens et d’assurer à tout un chacun les conditions d’une vie digne et prospère.

Abritant 1.483 locaux, le projet, qui a transformé un ancien souk traditionnel en une nouvelle structure commerciale moderne, vise la promotion des conditions de travail des commerçants, l’éradication des constructions insalubres, la libération des voies et espaces publics et l’embellissement du paysage urbain.

« Souk Assalihine », réalisé sur Hautes Orientations Royales, une expérience inédite et un modèle novateur de gouvernance des politiques publiques à destination du secteur informel

Les Hautes Instructions Royales, au sujet de ce projet socio-économique d’envergure, se trouvent également concrétisées à travers le transfert des locaux aux commerçants et professionnels bénéficiaires moyennant des prix prenant en considération la nature de leurs activités commerciales et professionnelles et leur situation sociale, avec des facilités de paiement du montant d’acquisition. Et ce tout en bénéficiant du programme INTILAKA leur facilitant l’accès aux fonds nécessaires à l’acquisition des équipements.

Cette structure commerciale intègre le commerce informel au sein du tissu économique organisé en permettant aux commerçants, professionnels et artisans de bénéficier du régime d’assurance maladie obligatoire de base pour les catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des personnes non salariées exerçant une activité libérale.

Érigé sur une superficie de 23 hectares, le projet comprend un complexe commercial abritant 1.070 locaux et un marché central comportant 413 commerces.

Ce projet a été réalisé selon une approche volontariste et globale, fondée sur des mécanismes de financement innovants. Il a été financé dans le cadre d’un partenariat entre le ministère des Habous et des affaires islamiques (301 MDH), le Conseil de la Région de Rabat-Salé-Kénitra (30 MDH), la préfecture de Salé (10 MDH) et la Commune de Salé et l’autorité délégante (20 MDH).

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page