Maroc

Sahara : le Japon ferme la porte au Polisario

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

 

Le gouvernement japonais a annoncé qu’il refuse toute participation du Polisario dans le congrès nippo-africain TICAD VII, rapporte Al Massae dans son édition du 27 août.


Cette démarche vise à empêcher toute tentative d’infiltration du front aux travaux du congrès, comme c’était le cas l’année dernière. Le gouvernement japonais réitère sa non-reconnaissance de la pseudo Rasd et son refus de la position de la commission de l’Union africaine qui demande la participation du Polisario au congrès.

Pour rappel, des membres du front du Polisario s’étaient infiltrés en passant sous la couverture d’autres délégations, après qu’ils aient été interdits d’entrer. Par ailleurs le directeur général du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord au ministère japonais des Affaires étrangères, l’ambassadeur, Katsuhiko Takahashi, a salué, dimanche à Tokyo, le rôle « important » que joue le Maroc dans la région, soulignant que le Royaume « contribue de manière significative au développement et à la stabilité de la région MENA ».

Dans une déclaration à la MAP à la veille de l’ouverture de la conférence internationale, prévue du 28 au 30 août à Yokohama, l’ambassadeur Takahashi, qui occupe également la position distinctive d’Assistant du ministre des Affaires étrangères, Taro Kono, a relevé que le Japon « attache une grande valeur » à son partenariat avec le Maroc, qui sert de passerelle vers l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page