Maroc

Réseaux mobiles au Maroc: ce que dit le rapport de Opensignal

Opensignal publie son rapport d’expérience sur les réseaux mobiles au Maroc. L’entreprise spécialisée dans les tests de réseaux précise avoir utilisé des données en temps réel pour comparer l’expérience utilisateurs pour les trois principaux opérateurs, inwi, Maroc Telecom et Orange, au cours d’une période de collecte des données s’étalant sur 90 jours, du 1er novembre 2020 au 29 janvier dernier.

Opensignal, entreprise spécialisée dans les tests de réseaux, vient de publier son rapport d’expérience sur les réseaux mobiles au Maroc. Ce rapport ne pouvait pas mieux tomber, à un moment où l’opérateur le mieux classé de ces différents tests métriques sort d’une période difficile où il a dû faire face à des perturbations de réseau Internet. «Des perturbations intermittentes de qualité de service ont été constatées, notamment la lenteur de la navigation sur Facebook, Instagram et WhatsApp», a reconnu l’opérateur.


Rappelons que Maroc Telecom impute cette panne à une coupure «volontaire» de son câble sous-marin Atlas Offshore, reliant Asilah à Marseille, dans le cadre d’une opération de maintenance des infrastructure réseaux effectuée le vendredi 19 février (pour une remise en service prévue le 25 février). Selon Maroc Telecom, la situation a pu être rétablie le 22 février en soirée, et ce, bien avant la remise en service du câble sous-marin Atlas Offshore. La valeur ajoutée de tels tests, dits «indépendants», est d’aider les opérateurs, les fabricants d’équipements, les régulateurs et les analystes financiers à comprendre les principales tendances du marché et à prendre des décisions commerciales cruciales.

Parallèlement, ces rapports apportent de la transparence au secteur sur l’expérience des réseaux mobiles. Actuellement, le marché marocain est dominé par le mobile. En effet, l’Internet mobile représente 64,9% du total des connexions actives à haut débit, ce qui fait des opérateurs mobiles les principaux moteurs de la croissance économique et de l’inclusion numérique. Soulignons que le marché télécom marocain figure parmi les plus matures d’Afrique. Son développement est soutenu par la stratégie gouvernementale Maroc Digital 2020, visant à promouvoir le développement d’une économie numérique, et par le plan national de l’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), visant à fournir un accès à Internet (haut débit fixe ou mobile) à l’ensemble de la population d’ici 2022.

Principales conclusions
Le rapport montre qu’un seul opérateur domine le paysage de l’expérience du réseau mobile. Maroc Telecom remporte six des sept catégories – les trois prix de l’expérience (expérience vidéo, expérience de jeux et expérience d’applications vocales), les prix de la vitesse (Download Speed Experience et Upload Speed Experience) et le prix de la couverture 4G (expérience de la couverture 4G) avec une bonne marge pour chacun d’eux. L’opérateur historique n’a perdu le prix de la disponibilité 4G qu’au profit d’inwi, mais avec une marge significative (6,8 points de pourcentage). Il est à noter que Maroc Telecom a obtenu la mention «Très bon» pour l’expérience vidéo, et qu’il a une avance considérable sur ses rivaux pour la vitesse de téléchargement (65,1% à 82,3%) et la vitesse d’envoi (43,5 % à 57,9 %). Par ailleurs, le rapport sur la disponibilité 4G soutient que les réseaux 4G marocains sont en voie de maturité.

Méthode de mesure d’expérience réseau
Opensignal a été fondée en 2010 pour tester autrement les performances des réseaux mobiles. À l’époque, la «mesure» consistait à se déplacer dans une voiture pleine d’équipements de test et à effectuer des tests artificiels pour se rapprocher de l’expérience de l’utilisateur. Le coût élevé de la conduite des tests a créé un grave manque d’informations, et les résultats étaient souvent basés sur des simulations. Or, ce qui importe le plus aux consommateurs, c’est la vitesse réelle du réseau et la disponibilité de leurs appareils, et non une représentation abstraite de leur expérience éventuelle basée sur un équipement de test optimisé. En effet, le passage du test de performance à la mesure de l’expérience a été révolutionnaire et fait la différence entre la réalisation de tests contrôlés en laboratoire et l’enregistrement d’événements réels tels qu’ils se produisent dans leur environnement naturel.

Modeste Kouamé / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page