Maroc

Régulation de l’électricité : l’ANRE signe avec son homologue nigérian

L’Autorité nationale de régulation de l’électricité et la Commission nigériane de régulation de l’électricité ont signé un mémorandum d’entente destiné à promouvoir la coopération entre les deux organismes.

Développer les synergies entre le Maroc et le Nigéria dans le domaine de la régulation de l’électricité est le principal objectif de la signature du mémorandum d’entente (MoU) entre l’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE) et la Commission nigériane de régulation de l’électricité (NERC). En effet, les deux parties se sont engagées à promouvoir leur coopération dans le secteur et à ancrer davantage les liens entre le Maroc et la République fédérale du Nigéria. Il est noté auprès des deux signataires que «les deux pays ont démontré leur détermination commune à poursuivre le renforcement des relations de coopération bilatérale fructueuse et à les approfondir dans tous les domaines pour servir les intérêts des deux peuples frères et contribuer au développement et à la stabilité du continent africain».

Signé par Abdellatif Bardach, président de l’ANRE, et Sanusi Garba, président de la NERC, lors d’une cérémonie officielle qui s’est tenue au siège de la NERC à Abuja, le protocole d’accord vise à favoriser la coopération dans la réalisation des objectifs communs, notamment à travers l’échange d’informations et le partage d’expérience entre les deux parties. Pour Bardach, «ce MoU renforce les relations déjà existantes entre les deux régulateurs, marquées par la visite précédente d’une importante délégation nigériane au siège de l’ANRE en octobre 2021».

Dans le détail, l’accord a pour but la mise en place d’un cadre clair et concret de coopération s’articulant autour des mécanismes de régulation et du paysage institutionnel et réglementaire du secteur de l’électricité favorisant l’atteinte des objectifs respectifs des stratégies énergétiques des deux pays.

De son côté, le président de la NERC s’est réjoui de la signature de cet accord, «qui marquera la concrétisation d’une relation bilatérale solide entre l’ANRE et la NERC et soutiendra leur coopération conjointe pour assurer le bon fonctionnement du secteur de l’électricité et surmonter les défis auxquels il est confronté», a-t-il affirmé lors de la cérémonie de signature. Les deux institutions ont convenu de poursuivre les discussions et les consultations par la tenue de réunions régulières afin d’établir un agenda pour la mise en œuvre des projets d’intérêt commun et d’approfondir cette coopération bilatérale.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page