Maroc

Réforme de l’enseignement : la Grande-Bretagne apporte 2,6 MDH

L’ambassade britannique au Maroc et la Banque mondiale (BM) suivent de près les réformes en cours du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. La preuve, pour la réussite des grands chantiers de ce département, fondés sur la vision stratégique 2015-2030, la BM et la représentation diplomatique britannique dans le royaume n’ont pas lésiné sur les moyens. Ces dernières ont signé, ce 2 décembre, un accord portant sur l’équivalent de 2,6 MDH pour assurer une assistance technique. Présidée par Saaïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, en présence de Simon Martin, ambassadeur britannique au Maroc, et Jesko Hentschel, directeur de la Banque mondiale pour le Maghreb, la cérémonie de signature marque un nouvel élan de solidarité entre le Maroc et ses partenaires, dans un contexte de crise sanitaire et économique sans précédent. «La pandémie de Covid-19, qui pose d’énormes défis pour le secteur de l’éducation dans les pays du monde entier, est un exemple parlant de la nécessité pour l’enseignement d’être adaptatif et flexible, capable de tirer pleinement parti des opportunités et de surmonter les obstacles», a déclaré Simon Martin, cité par un communiqué de la BM. De son côté, le membre du gouvernement a salué cet appui «opportun et essentiel» pour le programme de réforme du Maroc. «La pandémie de Covid-19 amplifie les faiblesses préexistantes du système éducatif mais, malgré ce contexte difficile, le système éducatif reste une priorité absolue pour le gouvernement marocain qui reste déterminé à mettre en œuvre les dispositions de la Loi-cadre n. 51.17 pour une école de l’équité et de la qualité au service de l’essor individuel et social de tous les enfants marocains», a déclaré Amzazi.

Un appui salutaire
Concrètement, l’appui va se traduire par la sélection et la formation des enseignants sur la base d’une approche collaborative pour concevoir des contrats de performance et la mise en place d’une stratégie de communication et de gestion du changement. Pour le premier point, il s’agit d’une phase essentielle dans la préparation de la prochaine génération d’enseignants équipés des connaissances techniques et des compétences pédagogiques nécessaires pour réussir à assurer un bon enseignement en classe. L’assistance technique aidera la tutelle à mettre au point des méthodes améliorées pour mettre en valeur la fonction d’enseignement et rehausser la formation des futurs enseignants. Pour le second volet, il est question d’accroître la sensibilisation et l’engagement envers les réformes relatives au développement professionnel de l’enseignement préscolaire et des enseignants, en plaçant l’objectif des résultats d’apprentissage dans le cadre d’un objectif visant à rebâtir sur des bases plus solides. De même, le principe de fournir aux parents, aux enseignants et aux inspecteurs des informations clés sur le matériel pédagogique, les conseils pédagogiques et une discipline positive contribuera à faciliter la réussite et à renforcer l’adhésion aux réformes en vue d’améliorer la performance du système éducatif. Les principaux bénéficiaires de ces réformes sont les enfants à risque âgés de 4 et 5 ans. Celles-ci devront ainsi permettre de réduire la pauvreté de l’apprentissage et renforcer la responsabilité tout au long de la chaîne de prestation de services grâce à des approches de pointe fondées sur des données factuelles, accentue la BM. Un appui salutaire quand on sait que la proportion d’enfants de 10 ans ne pouvant ni lire ni comprendre un texte de base s’élève aujourd’hui à 66% au Maroc. En comparaison, dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, cette moyenne atteint 53%. Il faut noter que l’enveloppe d’assistance technique est entièrement mobilisée par le gouvernement britannique. La banque sera chargée de piloter l’assistance technique en mettant en place des synergies avec son programme en cours d’appui à l’éducation.


Khadim Mbaye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page