Maroc

Recherche scientifique & Covid-19: l’USMBA la plus productive du pôle régional Fès-Meknès-Oujda

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, toutes les disciplines de l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès se sont mobilisées, des sciences du vivant aux sciences humaines et sociales en passant par les mathématiques pour contenir l’expansion du virus.

En effet, conformément à sa stratégie de recherche scientifique et de l’innovation, l’USMBA a encouragé ses laboratoires de recherche accrédités à s’impliquer à l’appel à projets lancé par le ministère de tutelle concernant le programme de soutien à la recherche scientifique multidisciplinaire dans les domaines liés au Covid-19, ce qui a permis à l’université de soumettre 54 projets de recherche représentant 40,3% (pourcentage le plus élevé) des projets soumis par toutes les universités du pôle régional de recherche Fès-Meknès-Oujda (USMBA, UMI, UMP, UEMF, UPF et AUI).


À noter que le pôle régional de recherche va bénéficier d’un montant de 2,5 MDH dans le cadre de cet appel à projets. Pour renforcer la dynamique actuelle parmi ses enseignants-chercheurs, une enveloppe supplémentaire d’un million de dirhams sera injectée par l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès à partir de ses recettes propres. Les projets proposés vont devoir expliquer les processus de propagation de la pandémie, proposer des approches à même de mieux gérer la transition qu’elle a engendrée et trouver des solutions aux problèmes économiques, sociaux ou techniques posés. C’est aussi l’occasion d’analyser et tirer les enseignements de cette situation inédite pour mieux préparer notre pays aux mesures préventives qui s’imposent pour éviter d’autres crises dans l’avenir.

Des projets réalisables à court terme
La focalisation sur des thématiques appliquées pour aboutir, dans le court terme, à des résultats concrets est une priorité de la stratégie de développement de la recherche de l’USMBA. Ceci est attesté par le nombre élevé de kits, de prototypes, d’applications intelligentes, de brevets et de publications indexées ciblées dans ces projets. La recherche de solutions les plus adéquates pour affronter les défis présents et futurs de notre pays en matière de gestion des crises en général et de la pandémie Covid-19 en particulier, est remarquable dans ces projets. Les ambitions des chercheurs de l’université convergent autour des analyses fines permettant de comprendre la situation de la pandémie actuelle, aux niveaux national et régional. Les projets issus des équipes médicales de l’université mettent l’accent sur des aspects fort intéressants touchant la virologie, l’immunologie, la santé et l’épidémiologie. Plusieurs autres projets s’articulent autour de la modélisation mathématique des phénomènes en vue de comprendre et expliquer leur évolution, d’autres mettent en œuvre l’intelligence artificielle et le Big Data pour développer des techniques et approches préventives et des outils intelligents d’aide à la décision. Plusieurs thématiques axées sur les sciences humaines et sociales ont aussi été proposées comme la psychologie appliquée, la solidarité sociale, la prise en charge des patients, l’impact de l’épidémie sur la société ainsi que l’économie et le marché du travail.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page