Maroc

Recherche d’emploi : voici les secteurs qui recrutent le plus au Maroc

Rekrute a dressé les tendances RH de l’année 2021, avec une reprise des recrutements qui se confirme de plus en plus. Le cabinet annonce aussi le classement des recruteurs les plus actifs, celui des centres d’appel arrivant en premier.

Bonne nouvelle pour les profils en recherche d’emploi ! La reprise du recrutement est réelle avec un taux de croissance de 6%, selon une récente étude de Rekrute. Le cabinet de conseil en RH s’est employé, dans ce cadre, à déceler quels sont les profils les plus convoités par les recruteurs en 2021, et dresse ainsi un bilan haut en couleurs de la situation de l’embauche. En effet, 2021 a été une année d’espoir pour le recrutement. La reprise est donc bel et bien au rendez-vous, le marché de l’emploi commençant ainsi à retrouver son rythme d’avant Covid-19.


Ce constat se confirme aussi par le fait que le pic du nombre d’annonces, enregistré en juin, frôle celui de février 2020, juste avant le confinement. Il faut dire qu’avec la crise sanitaire qui a bouleversé le marché de l’emploi et le taux de turnover élevé marquant le contexte actuel, les chercheurs d’emploi se posent de plus en plus de questions sur les tendances RH en termes de recrutement. L’objectif de cette étude est de révéler les secteurs qui recrutent le plus, les métiers en forte demande et les profils les plus convoités par les entreprises. «Rekrute répond à ces questions à travers son baromètre annuel, lequel s’appuie sur l’analyse des offres d’emploi publiées en 2021. Un rendez-vous que les demandeurs d’emploi attendent impatiemment pour orienter leurs carrières», note le management de Rekrute.

Les banques, le secteur le plus attractif

Dans le détail qui ressort de cette l’étude, l’informatique et les centres d’appel demeurent les plus gros recruteurs en 2021. C’est ainsi que ce dernier secteur a vu croître son volume de recrutements, se positionnant en tête de liste des activités ayant le plus recruté, avec une part de 72%. Il est suivi par le secteur de l’informatique qui occupe la 2e place, en générant 12% des postes ouverts en 2021. Par ailleurs, la banque, qui se positionne comme le secteur le plus attractif en 2021, a gardé le même rythme de recrutement par rapport à 2020, en offrant 4% de l’ensemble des postes proposés. Quant au secteur automobile, il se classe désormais en sixième position, perdant deux places par rapport à 2020, où il était quatrième.

Le secteur de la distribution se voit, pour sa part, rétrogradé au 12e rang (alors qu’il était classé 6e en 2020). Rekrute note également que le secteur des centres d’appel, qui se taille la part du lion en 2021, a enregistré une croissance de 13%, en passant de 50.883 postes ouverts en 2020 à 57.360 en 2021, avec des profils informaticiens de plus en plus sollicités. L’étude détaille, dans ce sens, que «cette année, le secteur a recruté plutôt des profils expérimentés (3 à 5 ans d’expérience), au détriment des débutants qui ne représentent plus que 23% de l’ensemble des profils demandés. En 2020, il s’agissait de la catégorie la plus demandée».

La fonction informatique est la plus prisée
En 2021, la fonction informatique représente le tiers des fonctions demandées par les recruteurs, se plaçant en tête du classement, alors qu’elle occupait la 2e place en 2020. Les métiers du call center, relégués en deuxième position, restent en très forte demande et représentent 21% de la demande globale exprimée par les recruteurs. Les nouveautés de l’année 2021 consistent en l’arrivée des fonctions «Gestion/ Comptabilité/Finance» et le retour de la fonction «Commercial/Vente» dans le top 5 du classement.

S’agissant des profil, les bac+5 sont les plus convoités en 2021, représentant plus de la moitié des profils demandés. «Les recruteurs comptent de manière significative sur les cadres expérimentés pour gérer la reprise économique du pays», est-il expliqué. Les profils ayant entre 3 et 5 ans d’expérience occupent la première place parmi les niveaux d’expérience demandés, avec un pourcentage de 28%, suivis de ceux disposant de 1 à 3 ans d’expérience (avec 24%) et des seniors ayant de 5 à 10 ans (23%). Quant aux débutants, ils ne représentent plus que 16% de l’ensemble de la demande contrairement à 2020, où ils dominaient le classement.

À souligner que le secteur de l’informatique affiche une baisse sensible du nombre de postes proposés, de 13.774 en 2020 à 9.411 en 2021. Le Covid-19 aurait-il diminué le taux de turnover de cette population ? Rekrute explique que «comme chaque année, la fonction «Informatique/Électronique» domine le classement des fonctions les plus sollicitées, avec un pourcentage de 84%». Les Télécoms/Réseaux, en deuxième position, représentent 3% du total.

À noter, par ailleurs, que la fonction RH/Personnel/Formation a joui d’un fort regain d’intérêt de la part des recruteurs en 2021, puisqu’elle occupe la 3e place du podium. Signalons enfin que le secteur demeure friand de cadres seniors. Ainsi, 7 profils demandés sur 10 doivent avoir de 3 à 10 ans d’expérience et les profils juniors (ayant moins de 3 ans d’expérience), ne représentent que le quart des profils recherchés. Quant au niveau d’études, la catégorie Bac+5 est la plus demandée avec un pourcentage de 77%, suivie par les bac+3 et les bac+4 (16% de l’ensemble) et en 3e place, viennent les candidats avec bac+2 ou moins.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page