Maroc

Rabat-Madrid : Une coopération sécuritaire exemplaire

Les ministres de l’Intérieur espagnol, français et portugais ont salué les efforts du Maroc en matière de coopération sécuritaire durant cette réunion de haut niveau. Marrakech abritera la prochaine rencontre du G4 où des pays africains y prendront part pour la première fois.

Madrid et Rabat ont eu une nouvelle occasion d’afficher leur symbiose en matière de coopération sécuritaire. C’était lors de la tenue, lundi dernier à Séville, d’une nouvelle édition du forum G4, réunion de haut de niveau des ministres de l’Intérieur du Maroc, l’Espagne, le Portugal et la France. À cette occasion, le ministre marocain, Abdelouafi Laftit, et ses homologues européens ont passé au peigne fin leur coopération liée au dossier de la sécurité dans la région.

L’hôte espagnol, le ministre Juan Ignacio Zoido, est revenu sur l’importance de cet espace de dialogue, un forum utile et unique en son genre créé durant l’été 2012 et dont la première réunion a eu lieu à Rabat le 25 janvier 2013. D’emblée, les trois pays européens ont rendu un hommage aux autorités marocaines pour les efforts consentis en matière de régulation des flux migratoires. De même, les trois capitales européennes ont appelé le Maroc à participer dans la mesure du possible au projet EMPACT, plateforme pluridisciplinaire européenne contre les menaces criminelles. Cet organisme met en œuvre les priorités de l’Union européenne dans la lutte contre la grande criminalité internationale organisée. La prochaine présidence du G4 sera assurée par le Maroc et Marrakech abritera la prochaine rencontre de ce forum de haut niveau.

Ce rendez-vous sera un événement fort spécial qui confirme la place qu’occupe désormais le Maroc sur la scène africaine. Pour la première fois, les membres du G4 se réuniront avec ceux du G5 des pays du Sahel. Il s’agit des ministres de l’Intérieur de cinq pays du Sahel : Tchad, Burkina Faso, Niger, Mali et Mauritanie. De fait et selon la Déclaration de Séville, émise au terme de cette réunion, le G4 a décidé de partager son savoir-faire et son approche en matière de traitement sécuritaire avec les pays du Sahel. L’autre nouveauté de cette réunion du G4, c’est la mise en place d’un comité de pilotage. Il lui incombera la mission de superviser et d’évaluer l’application d’un futur plan d’action convenu entre le groupe. À travers ledit plan, des actions concrètes et efficaces seront dessinées et des réunions d’experts seront organisées pour un renforcement des mécanismes de coopération en matière de lutte contre l’immigration irrégulière, le jihadisme, le crime organisé et le trafic de drogue. 

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page