Maroc

PSA OpenLab, une ruche scientifique ouverte

PSA Peugeot Citroën est un constructeur proactif ! C’est le moins que l’on puisse dire au vu de sa dernière initiative qui anticipe son installation industrielle au Maroc, dont le démarrage de la production a été fixé pour 2019.

Signé en début de semaine avec de prestigieuses universités et grandes écoles marocaines et mondiales, un accord prévoit la création d’un OpenLab. Celui-ci, premier du genre sur le continent africain, se veut un laboratoire d’innovations centré sur les énergies vertes et le véhicule électrique. D’où son nom complet, OpenLab «Mobilité durable pour l’Afrique» (Sustainable Mobility for Africa). Une structure ouverte à une kyrielle d’institutions de renom et qui sont : l’Université Internationale de Rabat, l’Université Mohammed V de Casablanca, l’Université Ibn Tofail de Kenitra, l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès (INSA EuroMéditerranée), le Georgia Institute of Technology (GeorgiaTech), la Mississipi State University, l’École Centrale Casablanca et l’Institut Lafayette. Ce large partenariat sera en charge de développer un programme de recherche, sur quatre ans, visant à explorer des systèmes de mobilité durable autour de trois grands axes : le véhicule électrique du futur, les énergies renouvelables et la logistique du futur.


Il s’appuiera sur tout le savoir-faire (scientifique et métier) de PSA Peugeot Citroën et sur les compétences des partenaires universitaires ainsi que sur les plateformes technologiques qui seront disponibles au Maroc. Pour rappel, le groupe avait lancé, en 2010, le StelLab, un réseau d’OpenLabs et de chaires académiques disséminées à travers le monde (France, États-Unis, Chine, Brésil). Le fait que le Maroc figure dans ce réseau hautement scientifique est tout simplement très flatteur et lourd de sens. 


 

la vidéo de la semaine

Une Passat incroyable et des passants incrédules

La filiale norvégienne de Volkswagen a réalisé un spot publicitaire pour le moins insolite. On y voit un break Passat traînant une caravane et roulant dans le sens inverse en milieu urbain, ce qui suscite l’incrédulité des passants. Les images sont si bluffantes que l’on a vite tendance à croire qu’elles ont été tout simplement cinématographiquement inversées. En fait, c’est bel et bien la caravane qui traîne le véhicule, comme le montrent les dernières images qui font découvrir que la caravane cache un poste de conduite. En fait, cette pub d’environ 1 minute vise à démontrer l’efficacité du système «Trailer Assist» qui équipe la nouvelle Passat. Un dispositif qui permet de maintenir la stabilité d’un véhicule tractant une remorque ou une caravane dans les virages ou lors de manœuvres giratoires (rond-point, stationnement…). À voir absolument sur Youtube (tapez «Volkswagen Trailer Assist»).


 

le chiffre de la semaine

1.000.000 C’est le nombre de Kangoo de deuxième génération produits dans l’usine Renault de Maubeuge (au Nord de la France) depuis son introduction sur les chaînes de montage en 2007. Un volume colossal qui porte la production du ludospace au losange à plus de 3,2 millions d’unités depuis le lancement de sa première génération en 1998. Une jolie preuve du succès que connaît le Kangoo, best-seller de Renault dans quelques pays comme le Maroc où il s’est vendu à plus de 4.300 clients en 2015, mais aussi dans des marchés dit non-traditionnels pour Renault. C’est le cas du Japon, pays pour lequel ce millionième Kangoo2, sera acheminé depuis ladite usine, dont on rappellera qu’elle produit aussi le Citan de Mercedes, modèle cloné sur la base du Kangoo.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page