Maroc

Protection de l’environnement : Le mea culpa des industriels!

Le Centre marocain de conjoncture vient de publier son dernier sondage d’opinion effectué auprès des patrons d’entreprises consacré cette fois à l’environnement et au changement climatique. D’après 75% des entreprises sondée, l’activité qu’ils mènent dans leurs secteurs respectifs a un impact négatif sur l’environnement.

Cette influence est la plus perceptible en termes de production des déchets (28,3%), d’émission de gaz à effet de serre (18,9%) et de pollution de l’air (18,9%). Les effets négatifs sont considérés comme modérés sur la biodiversité (3,7%) et en termes de pollution de l’eau (7,6%). Les patrons marocains sondés ont toutefois déclaré disposer d’objectifs en matière de respect de l’environnement. Des objectifs sont fixés dans une logique de gestion économe des ressources pour 56% des patrons, de l’amélioration de l’efficacité énergétique pour presque autant, et dans une optique de prévention et de recyclage des déchets pour 45% des responsables des unités industrielles marocaines. L’objectif de transition pour les énergies renouvelables n’est une priorité que pour 26% des industriels. Par ailleurs, l’État et les pouvoirs publics sont désignés par les opérateurs économiques comme étant les principaux acteurs en matière de protection de l’environnement. Cette responsabilité est mentionnée par 60% des industriels enquêtés. Pour 47%, cette tâche incombe également aux entreprises, et elle relève de la responsabilité des consommateurs pour 37%.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page