Maroc

Programme de développement urbain d’Agadir 2020-2024: le grand lifting

Le nombre d’appels d’offres croîtra de 75% par rapport à 2020, avec un état d’avancement de 66% du coût global du Programme de développement urbain d’Agadir 2020-2024.

Sur 94 projets inscrits au Programme de développement urbain (PDU) d’Agadir 2020-2024, la Société de développement local (SDL) Agadir Souss-Massa Aménagement s’est chargée de la réalisation de 76 d’entre eux, soit plus de 80% du portefeuille de projets de ce programme. Faisant partie des huit maîtres d’ouvrage de PDU, la SDL Agadir Souss-Massa Aménagement a tenu son conseil d’administration vendredi dernier dans la capitale du Souss. Celui-ci ponctue la première année de mise en œuvre du PDU.


En se référant au bilan de la SDL, les travaux d’aménagement sont déjà avancés au niveau de l’entrée de la ville via Bensergao sur 4,7 km, dans le cadre du deuxième axe dédié au renforcement des infrastructures et au décongestionnement de la ville. Pour rappel, les trois entrées de la ville, à savoir Bensergao, Anza (sur un linéaire de 6,6 km) et Tikiouine (sur 2,2 km) seront réaménagées. Actuellement, les travaux au niveau de cette entrée, notamment en matière d’éclairage public, de mobilier urbain et de panneaux de signalisation routière, sont avancés à hauteur de 75%. Autre projet lancé, la mise à niveau de l’avenue Mohammed V sur 2,3 km. L’avancement de cette artère est de 50% avec le démarrage, en septembre dernier, du renforcement de l’éclairage public et l’installation d’une partie du système intégré de vidéosurveillance.

Projet de lifting de la zone touristique
Partie intégrante de ce second axe dédié au renforcement des infrastructures et au décongestionnement de la ville, l’aménagement du barreau Est-Ouest de la ville sur un linéaire de 10 km et d’une emprise de 50 à 130 m a été acté dans le cadre du PDU 2020-2024. Il s’articulant autour de quatre tranches : les deux premières sont en cours de lancement après adjudication de leur marché par la SDL Agadir Souss-Massa Aménagement. Les troisième et quatrième tranches, qui n’ont pas encore été lancées, concernent le barreau actuel (de la route nationale n°10 à la nationale n°1), réalisé en 2003-2004. Ces deux dernières tranches relieront la voie express à l’avenue Mohammed V via la nationale n°10 dont les travaux sont en cours d’exécution.

La première tranche de l’aménagement/élargissement d’un ensemble d’avenues et de boulevards de la ville a également été lancée. À cela s’ajoute la réalisation du premier parking souterrain à Agadir. Constitué de deux sous-sols, il recensera 600 places. II fait partie du futur Parc Al Inbiâat qui s’étendra sur une superficie de 25 ha. En ce qui concerne l’axe consacré à l’aménagement urbain et à l’impulsion de la zone touristique, les études techniques et architecturales détaillées ont été lancées pour le réaménagement de la Vallée des oiseaux, en attendant le lancement de l’appel d’offres et le relifting de la zone touristique et balnéaire d’Agadir à travers son aménagement urbain et paysager.

Des parcs lancés au second trimestre 2021
Quant à l’axe dédié à la préservation de l’environnement et à l’aménagement des espaces verts, l’aménagement du parc Ibn Zaidoun, situé en centre-ville, a également été lancé en février dernier pour un achèvement des travaux prévu en juin 2022. La SDL s’apprête à lancer les appels d’offre relatifs à la mise à niveau des jardins de Olhao et de Lalla Meriem ainsi que du Parc Al Inbiâat durant le deuxième trimètre 2021. S’agissant de la promotion culturelle ainsi que de la mise en valeur du patrimoine et des lieux de culte, les travaux sont avancés à hauteur de 5% pour le Cinéma Sahara, et un appel d’offres a été lancé pour la transformation de la Coupole d’Agadir en centre culturel avec la réhabilitation de la façade du Conservatoire de musique et leurs aménagements extérieurs. Parmi les composantes les plus avancése dans le cadre de cet axe, on retrouve la réalisation et l’équipement de 23 points de lecture dont 17 constructions légères, 6 points qui seront réhabilités et aménagés et un bibliobus.

Sur les 23 points prévus dans le cadre de ce volet, l’aménagement de cinq points de lecture a déjà débuté. Il est avancé à 40%. Cet axe englobe aussi la construction du centre de ressources documentaires et de la médiathèque d’Agadir sur 3.000 m² couverts au niveau du Parc Al Inbiâat. Cette médiathèque centrale sera le point nodal du réseau de lecture. Cette zone verra aussi la construction du Grand théâtre et la réhabilitation du Théâtre de verdure, dont l’appel d’offres devrait intervenir durant les prochaines semaines. Pour ce qui est du renforcement des équipements sociaux de base et de l’amélioration du cadre de vie, la réalisation de 20 terrains de proximité a été effectuée, tandis que la procédure des appels d’offres est prévue pour trois salles couvertes, une piscine couverte à Al Houda, trois écoles ainsi que l’entrée du port de pêche. Sur une assiette de près de 1 ha, un nouveau marché de poisson et des restaurants en R+1 seront érigés, y compris les aménagements extérieurs de cette zone d’attraction sur le plan de la restauration. Ce projet sera lancé durant le deuxième trimètre 2021, en plus du marché municipal d’Agadir. 

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page