Maroc

Pourquoi le roi a annulé son déplacement au sommet de Monrovia ?

Un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI) annonce que le roi Mohammed VI avait prévu de se rendre, les 3 et 4 juin à Monrovia, à l’occasion du 51e sommet de la CEDEAO, qui devrait notamment examiner le dossier déposé par le Maroc pour rejoindre ce groupement régional en tant que membre à part entière, un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI) a annoncé l’annulation de cette visite. 

Au cours de cette visite royale, une rencontre avec la présidente du Liberia, des entretiens avec les chefs d’État des pays membres de la CEDEAO ainsi qu’un discours devant le sommet de l’organisation étaient programmés.


Or, au cours des derniers jours, des pays importants de la CEDEAO ont décidé de réduire au minimum leur niveau de représentation à ce sommet en raison de leur désaccord avec l’invitation adressée au premier ministre israélien. D’autres États membres ont également exprimé leur étonnement par rapport à cette invitation.

Le roi Mohammed VI souhaite que sa première présence à un sommet de la CEDEAO n’intervienne pas dans un contexte de tension et de controverse et tient à éviter tout amalgame ou confusion, indique le communiqué du MAECI.

Pour rappel, le quotidien israélien, «Le Jérusalem Post», a annoncé le 31 mai la possibilité de rencontres informelles entre le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et les représentants de trois États, dont le Maroc, qui n’ont pas de représentation diplomatique en Israël.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page