Maroc

Pourquoi le RNI réitère son appel à l’inscription sur les listes électorales ?

Le parti de la colombe a posté sur son portail, ce weekend, deux vidéos pour rappeler les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre. «Nous somme les jeunes Agharass Agharass», scandent à l’unisson des jeunes qui font la promotion de la participation politique. Une démarche pour le moins curieuse sachant qu’aucune échéance électorale ne se profile pour les prochains mois.
Cet appel alimente les rumeurs sur une éventuelle dissolution de la Chambre des représentants et la tenue d’élections anticipées dans le but de trouver une sortie au blocage politique qui paralyse déjà la marche des affaires de l’État.
Intox ou coup de bluff ? Aujourd’hui le PJD et le RNI semblent mener une guère d’usure qui ne dit pas son nom. Ni Aziz Akhannouch, le président fraîchement élu à la tête du RNI, ni Abdelilah Benkirane, désigné pour un second mandat à la tête du gouvernement, ne veut bouger d’un iota sa position, en ce qui concerne la participation de l’Istiqlal dans la majorité gouvernementale. Pas plus loin qu’hier, Abdelilal Benkirane a réaffirmé  devant les militants du parti de la Lampe, qu’il ne lâchera pas l’Istiqlal. De son côté Aziz Akhannouch est parti pour une tournée dans les différentes régions du pays pour expliquer la vision de son parti et galvaniser ses troupes. En attendant, l’attentisme est le maître-mot.

 


 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page